Accueil / FAITS DIVERS / POUR MARIER UNE JEUNE FILLE Le fils du chef de village lui donne du pain avec de la mayonnaise contenant des cheveux

POUR MARIER UNE JEUNE FILLE Le fils du chef de village lui donne du pain avec de la mayonnaise contenant des cheveux

Faloumbou, village situé dans l’arrondissement de Saraya, département de Kédougou est tout retourné. Le fils du chef de village, pour marier une mignonne jeune fille, n’a trouvé rien de mieux à faire que de l’envoûter en lui donnant du pain mélangé avec de la mayonnaise et des cheveux. Mal lui en a pris puisqu’il a été expédié en prison, en compagnie de son complice. Internée au district sanitaire de Kédougou, la fille lutte contre la mort.

Source l’Observateur
Agée seulement de 15 ans, Fatoumata Cissokho est une élève à la beauté allumeuse. Ce qui explique d’ailleurs le fait qu’elle aurait reçu plusieurs prétendants dont le fils du chef du village, Salifou Keïta. Les parents voulaient que leur fille termine ses études. Mais c’était sans compter avec le fils du chef du village. Il a imaginé un topo bien à lui qui dissuade à jamais les parents de la fille. Son système est simple. C’est l’envoûtement tout court et sans autre forme de procès. Un jeudi du mois de juin dernier, Salifou Keïta a mis un point son plan, en compagnie du boutiquier du coin, Salif Diallo. Il est allé se procurer du pain mélangé avec de la mayonnaise et des cheveux qui prétendent être ceux de la petite. Alors, il invita la jeune fille dans la boutique de son complice, Salif Dialllo à venir prendre son petit-déjeuner. Sans tarder, la fille rapplique dare-dare sur les lieux et sans se soucier de rien, elle commence à manger tranquillement le pain mélangé avec de la mayonnaise et des cheveux. Seulement au bout de quelques minutes, la petite commence à se tordre de douleurs et gisait à terre. Soumise à un interrogatoire, elle déclare avoir mangé du pain qu’un de ses prétendants lui a remis, en l’occurrence le fils du chef de village. Interpellé à son tour, il craque et avoue avoir remis à la fille des substances mélangées avec de la mayonnaise et des cheveux dissimulés dans un pain. Informés de la situation, les gendarmes se rendront sur les lieux pour déceler des traces de ces substances douteuses. Conduite au district sanitaire de Kédougou, le médecin établira un diagnostic qui confirmera un envoûtement de la jeune fille. Le fils du chef de village et son complice ont été arrêtés, puis déférés puis placés sous mandat de dépôt. S’exprimant sur le déroulement des faits devant le tribunal départemental jeudi dernier, les mis en cause ont avoué sans ambages les faits. Seulement le procureur Issa Ndiaye a tout simplement demandé le renvoi du procès lorsqu’Aminata Cissokho, maman de la petite a déclaré au juge que sa fille est en train de lutter contre la mort au district sanitaire de Kédougou où elle est internée depuis. Finalement, le juge Amadou Kane a renvoyé l’affaire au 9 août prochain.


À voir aussi

Il croupit en  prison pour avoir battu sa femme enceinte

Le cultivateur Amadou Bâ marié depuis 20 ans réfléchira par deux fois une prochaine fois …

Bene Baraque: Le gang de faux policiers démantelé !

Le gang de faux policiers doublés d’agresseurs, qui hantait le sommeil des populations de Yeumbeul …