Confidences

POUR QUE LA VERITE JAILLISSE UNE BONNE FOIS POUR TOUTE SUR L’AFFAIRE DITE DU «PROTOCLE DE REUBEUSS»Je porte plainte contre Abdoulaye Wade, Macky Sall, Idrissa Seck, Me Ousmane Sèye, Me Sidiki Kaba, Me Nafissatou Diop Cissé et Me Pape Sambaré Diop

  • Date: 13 juillet 2016
C’est en citoyen sénégalais, né au Sénégal, qui a grandi au Sénégal et y a effectué toutes ses humanités que je m’indigne amèrement de cette affaire dite du «Protocole de Reubeuss». C’est en citoyen sénégalais que j’exige la lumière, que le peuple soit libéré d’un éternel recommencement et que la Vérité jaillisse en plein jour au bénéfice du contribuable dont les 45 milliards, les 21 milliards, les 14 milliards ou les 7 milliards semblent s’être volatilisés injustement.

Je porte plainte contre l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade qui avait lui-même accusé son ancien Premier ministre, Idrissa Seck, dans l’affaire des chantiers de Thiès dans laquelle ce dernier aurait détouré une quarantaine de milliards. Dans sa sortie dimanche passé sur les ondes de la Rfm, Me Ousmane Sèye a bien indiqué que c’est Me Wade qui l’avait sollicité en tant qu’avocat pour préserver les intérêts civils du Sénégal. Et que c’est en foi de cela que l’ancien maire de Thiès aurait signé un engagement à verser 21 milliards en guise de réparation. Avec cette déclaration, c’est 7 autres milliards qui viennent s’ajouter à ce qui a toujours été déclaré, c’est-à-dire les 14 milliards que M. Seck devait verser en deux tranches pour financer des campagnes de Me Abdoulaye Wade.

Et la question que je me pose est de savoir, en foi de quoi Me Wade peut il accepter que l’argent des chantiers de Thiès, l’argent du contribuable sénégalais lui soit versé pour ses campagnes et non pour terminer les travaux pour lesquels il était destiné ? Ou bien, c’était de l’argent qui appartenait à Me Wade et qu’il voulait donner en cadeau aux Thiessois, et qu’il a finalement décidé de reprendre. Nous avons une bribe de réponse quant à cette dernière question car Me Ousmane Sèye a bien précisé qu’il défendait les intérêts civils du pays et non ceux de Wade. Donc, Me Wade n’avait aucune raison d’accepter que notre argent finance ses campagnes.  S’il a véritablement recouvré 21 milliards ou 14 milliards ou 7 milliards dans le cadre de ce «Protocole de Reubeuss» qu’il nous les rende. Ce n’est pas son argent.

Je porte plainte contre Macky Sall parce qu’il a été le successeur d’Idrissa Seck à la Primature pour savoir les tenants et les aboutissants du dossier des chantiers de Thiès. Aujourd’hui qu’il est Président de la République, s’il est avéré que l’ancien maire de Thiès avait bien détourné l’argent du contribuable, qu’il enjoigne le Procureur de la République pour que Me Wade et Idy nous rendent notre argent.

Je porte plainte contre Idrissa Seck parce c’est très facile de dire aux uns et autres de brandir un document qui l’accuse. Idy sait pertinemment que cette manière de faire ne lave pas son honneur. Pourquoi Idy ne prend pas sur lui la décision d’ester en justice tous ceux là qui le diffament depuis dix ans. Si l’ancien maire de Thiès veut réellement qu’on ait confiance en lui pour lui confier les rênes de notre pays, il n’a qu’à prendre l’initiative de faire jaillir la vérité. De la même manière qu’il est facile de toujours se lever pour déclarer que le «Protocole de Reubeuss» existe bel et bien, il est de cette même manière tout autant simple de dire qu’il n’existe pas.

Je porte plainte contre Me Ousmane Sèye pour qu’il arrête de parler d’engagement ou de protocole et qu’il publie le document en question d’autant plus qu’il doit en détenir une copie.

Je porte plainte contre Me Nafissatou Diop Cissé pour qu’elle cesse de s’emmurer derrière un silence de cimetière alors qu’elle a été mandatée par M. Seck pour le représenter dans les négociations avec Me Ousmane Sèye. Si ce protocole ou cet engagement existe bien, qu’elle publie le document pour que le peuple en connaisse.

Je porte plainte contre Me Sidiki Kaba qui a été l’avocat d’Idrissa Seck et qui avait donné «l’autorisation sur demande de ce dernier» à Me Sèye de négocier avec Me Nafissatou Diop Cissé. De la même manière que Macky Sall en ce temps, Me Kaba qui est devenu ministre de la Justice, Garde des Sceaux n’est en rien empêché de saisir le Procureur de la République pour que Me Ousmane Séye, Me Pape sambaré Diop et Me Nafissatou Diop Cissé publient ce document en question au risque d’être cités comme complices dans cette affaire.

Je porte plainte contre Me Pape Sambaré Diop dans le cabinet de qui ce document en question aurait été déposé afin qu’il le publie pour qu’on en connaisse et qu’on cesse de nous renvoyer toujours à lui, qui s’emmure également derrière un silence de cathédrale.

Mame Mbaye Niang, Abdoulaye Fall et Samuel Sarr devant la barre en témoins

A la suite de cette plainte, j’appelle le ministre de la Jeunesse Mame Mbaye Niang, son chef de cabinet Abdoulaye Fall et l’ancien ministre de l’Energie Samuel Sarr à témoigner de ce qu’ils connaissent pour avoir déclaré détenir des documents attestant de ce «Protocole de Reubeuss». D’aucuns me diront, pourquoi pas Bougazelli, Youssou Touré, Thérèse Faye, Thierno Bocoum, Déthié Fall, Farba Senghor, entre autres sur cette liste de témoins pour avoir tantôt allégué, soit au même titre que Mame Mbaye Niang, Abdoulaye Fall et Samuel Sarr, que l’ancien maire de Thiès est trempé, soit pour défendre le contraire consistant à dire qu’Idy n’est en rien trempé.

A eux tous, si ce «Protocole de Reubeuss» existe bien, qu’ils s’accordent dans la publication de ce document et qu’on en connaisse une bonne fois pour toute. Et que les fautifs soient sanctionnés par la justice et par la peuple. Nous en avons vraiment assez qu’on nous tienne en otage avec des accusations et contre accusations nous empêchent même de véritablement voir ce que le régime  en place est en train de réaliser ou les échecs qu’il enregistre pour nous permettre de bien en juger et de choisir de le reconduire ou de le dégager en 2019.

Par El Hadji Cheikh Anta SECK

Journaliste à la Tribune (elcas.casel@yahoo.fr)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15