9288653-14840760

Pour sauver l’école sénégalaise: 24 associations à la Place de l’obélisque ce mercredi

Ayant constaté la situation inquiétante de l’école sénégalaise, 24 organisations de la société civile, du patronat mais aussi des parents d’élèves vont procéder à un grand rassemblement Citoyen pour la pacification durable du secteur de l’Education et de la Formation. Prévu pour ce mercredi 13 mars à la Place de obélisque, cette initiative sera «une forte mobilisation citoyenne en vue d’ouvrir la voie à un vrai dialogue et de poser des actes concrets. L’objectif principal visé est d’arriver à maintenir le secteur apaisé, performant et producteur de résultat», informe un document parvenu à la rédaction.

Ce rassemblement devra permettre principalement «d’exiger des acteurs directs de recréer l’espoir pour l’école par une pause qui aiderait à construire une solution durable, d’entreprendre des actions efficaces pour la mise en œuvre des recommandations issues des ANEF en vue de sauver l’école, d’engager un processus dynamique de réflexion et de production impliquant tous les acteurs (Etat, Elus, OSC, Syndicats, Médias, PTF)», ajoute le document.
Cette manifestation verra la participation de «milliers d’apprenants, de militant(e)s, citoyen(ne)s et patriotes mais aussi des célébrités et autres porteurs de voix en vue d’amener l’Etat et les syndicats d’enseignants à agir pour épargner l’école de ses crises chroniques», poursuit le document qui indique que ce «sera une journée décisive pour créer un déclic et recréer l’espoir pour l’école sénégalaise. Le 13 avril doit rester dans les annales de l’histoire de l’école sénégalaise car les citoyennes et citoyens du Sénégal se mobiliseront pour une école, apaisée, performante, inclusive, qui restaure à l’enfant son droit à l’éducation et son plein épanouissement à travers une offre adaptée».
Mariama Kobar Saleh

Voir aussi

telechargement-5

OUVERTURE DES CLASSES La grande affluence à Yavuz Selim

Les classes ont officiellement ouvert à Yawuz Selim, ce lundi 26 septembre 2016. Malgré la …