moussa-diop-ddd

POUR SOLDER LES DETTES Dakar Dem Dikk sort le chéquier

Depuis 2001, la société nationale de transport  Dakar Dem Dikk doit de l’argent à ses travailleurs.  L’actuel direction a décidé d’éponger toutes les dettes, même celles de 2013. Hier, un chèque de 80 millions a  été  remis à l’avocat de la boite pour le décaissement des sous.

Le nouveau directeur général de la société nationale de transport, Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, qui a pris fonction en 2014, a trouvé une dette de plus de 389 millions aux Ipm, laissée par ses prédécesseurs. Cette dette concerne la gestion de Farba Senghor jusqu’à Dame Diop en 2013. Tous ces Dg sont accusés ne n’avoir pas versé sur le comptes de l’Ipm de leur travailleurs. Puisque l’Etat est une continuité,  les délégués syndicaux de la société de transports avaient décidé de porter l’affaire devant les tribunaux. La Justice a donné raison à ces travailleurs. Le nouveau directeur général de société nationale de transport, Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, pour prouver sa bonne volonté, s’était engagé à éponger ces dettes bien  avant les plaintes.

«  Ce sont des dettes qui ne concernent pas notre gestion. Ce sont des dettes que nous avons trouvées sur place. Nous nous sommes dits, si ces dettes ne sont pas payées, les travailleurs ne pourront plus se soigner. Nous  avons fait des efforts  en payant 100 millions aux Ipm. Rien qu’hier nous avons donné un chèque de 80 millions de nos francs », a-t-il révélé.

La  direction promet d’éponger les dettes avant le mois de décembre. Le patron de Dem Dikk promet d’œuvrer socialement pour mettre les travailleurs dans de bonnes conditions. Par ailleurs, le patron de Dakar Dem Dikk a profité de cette occasion pour faire le bilan à mi-parcours de sa gestion. «A titre d’exemple, là où ça fait plus mal : imaginez des salariés travailler sous le soleil péniblement et leurs cotisations ne sont jamais reversées à l’Ipres. Il arrive aussi que les travailleurs ne se soignent pas. Bref, depuis mon arrivée, je me bats pour mettre de l’ordre», a-t-il révélé. Sur les innovations, le patron du parti politique « Ag Jotna » parlera de leur volonté de faire du concret.

«Des bus neufs commencent à arriver. Jamais, dans l’histoire du Sénégal, un seul programme n’a fait parvenir plus de 475 bus, c’est inédit. Et 175 sont déjà dans le réseau. Notre objectif est que chaque 15 minutes, un bus DDD passe, une régularité dans le transport et un confort», informe Me Diop.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

79981805_gambia_jammeh_g

Yahya Jammeh aux gambiens :  » Vous, Gambiens, avez décidé que je devais partir… »

Rfi.fr- Yahya Jammeh a reconnu sa défaite à l’élection présidentielle ce vendredi soir dans une …