Accueil / ECONOMIE / POUR UNE BONNE MOISSON L’Etat offre 21 moulins aux femmes productrices de Kaolack

POUR UNE BONNE MOISSON L’Etat offre 21 moulins aux femmes productrices de Kaolack

 

Le ministre de la femme et de l’enfance était au rendez-vous,  hier, à Kaolack. Mariama Sarr a offert des lots d’équipements composés, entre autres, de 21 moulins, pour contribuer à l’allégement des travaux champêtres.

 Le ministre de la femme a offert des moulins aux femmes pour contribuer au développement du pays, lors d’une cérémonie de remise de matériel, hier, devant la gouvernance de Kaolack, en présence des autorités administratives de la région, des organisations de femmes et des élus. Ces lots de moulins, deux batteuses à maïs, une batteuse à mil, une batteuse multifonctionnelle, huit presses à huile, un camion frigorifique, ainsi qu’un moulin simple à graines, permettront d’augmenter la production de céréales et de diminuer la charge de travail des femmes. Ainsi, Mariama Sarr parle-t-elle de ce geste comme ’’une réponse durable’’ à la demande sociale des femmes, notamment en termes d’équipements leur permettant de contribuer à la croissance du pays.

Cette tendance confirme l’urgence de prendre des mesures pour renforcer l’accès des petits exploitants, surtout les femmes, aux facteurs de production, d’autant que, dans le monde entier, l’environnement de travail des organisations de développement connaît des changements importants. «L’action d’autonomisation économique des femmes est également soutenue par des formations qualifiantes et de renforcement des capacités techniques des femmes, dans le cadre de l’intervention du Centre national d’assistance et de formation pour la femme (Cenaf) et aussi le plan Sénégal émergent (Pse), dans ses piliers économiques et sociaux, s’articulent à des stratégies susceptibles d’offrir des opportunités de création d’entreprises pérennes qui gênèrent des emplois productifs et décents», réagira la ministre, selon qui, les femmes, surtout en milieu rural, sont très éprouvées dans le cadre de leurs travaux. Aussi, dans le cadre de leur autonomisation en milieu rural, seront-elles dotées de pompes hydrauliques solaires pour un meilleur accès à l’eau potable.

Fatou MBOW (Stagiaire)

À voir aussi

AQUACULTURE-MATAM Des projets aquacoles  financés à hauteur de 750 millions Fcfa

  Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime a annoncé, à l’occasion d’une …