Accueil / ACTUALITES / Pourquoi Alioune Tine a été libéré à la veille de la marche du M23

Pourquoi Alioune Tine a été libéré à la veille de la marche du M23

Le coordonnateur du M23, Alioune Tine a été élargi ce lundi soir. Comme l’avait écrit «Le Quotidien» dans son numéro d’hier, la garde à vue du coordonnateur du M23 n’a pas été renouvelée. Et la libération s’en est suivie. Mais dans nos recoupements, nous avons appris que l’Etat a subi de fortes pressions des Organisations de Défense des Droits de l’Homme. L’autre facteur déterminant qui a pesé sur cette affaire, c’est l’engagement du «M23 » à marcher ce mardi sur le Plateau pour libérer Alioune Tine.

L’Etat a encore reculé devant le ferme engagement des animateurs du M23. La police a procédé de la même manière lorsqu’il s’agissait de Barthélémy Dias. Le 23 décembre passé, les jeunes de l’opposition avaient décidé d’aller libérer le leader des jeunes socialistes en détention au commissariat central. «Après la manifestation, nous allons libérer Bathélémy Dias » menaçaient-ils. Pour éviter des dérapages, le fils de Jean Paul Dias a été libéré par la police bien avant la fin de cette manifestation. Il assistera au meeting du «M23» organisé à la place de l’Obélisque ce 23 décembre 2011. C’est le 24 décembre qu’il a été convoqué à nouveau.

Le même cas de figure s’est dessiné avec Alioune Tine. Les enquêteurs ont été informés de la détermination du «M23» à marcher sur la Police centrale pour sortir son leader de prison. Donc, il fallait qu’ils s’arrangent pour qu’Alioune Tine soit libéré avant le 31 janvier. Coïncidence, sa garde à vue a pris fin à la veille de la manifestation de l’opposition. La libération d’Alioune Tine baissera la tension des jeunes de l’opposition. Car les autorités ne sont pas prêtes à voir des affrontements entre Forces de l’Ordre et les jeunes dans les rues ou à compter des morts. Surtout si on sait que les affrontements qui peuvent déboucher sur l’irréparable.

Par ailleurs, il y a eu la pression très forte des organisations de Droit de l’Homme. Au niveau de l’Afrique et de l’Afrique de l’Ouest, les organisations ont dépêché des personnes pour soutenir Tine. Et les autorités sénégalaises ont été saisies sur cette affaire.

Bitimrew

À voir aussi

Me Moussa Sarr avocat des 2 percepteurs-recepteurs «Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe dans aucun texte»

Le 17e jour du procès du maire de la ville de Dakar a été marqué …

Macky Sall :  » le maillage cohérent du territoire va favoriser le developpement du transport »

Le maillage cohérent du territoire sénégalais en infrastructures routières traduit une volonté de conforter le …