2 septembre, 2014
Accueil » POLITIQUE » Pourquoi Idrissa Seck se rebelle contre Macky Sall ?
Pourquoi Idrissa Seck se rebelle contre Macky Sall ?

Pourquoi Idrissa Seck se rebelle contre Macky Sall ?

Pourquoi Idrissa Seck se rebelle contre Macky Sall ? C’est la question que tout le monde se pose.L’Obs a glané des informations qui en donnent une esquisse de réponse. L’opposition est presque inexistante, mis à part les soubresauts et autres contre-attaques politico-judicaires d’anciens dignitaires libéraux et de leurs frères de parti suite au déclenchement des enquêtes contre l’enrichissement illicite. L’ex-Premier ministre en a pris conscience et veut occuper tout de suite ce terrain laissé en jachère depuis mars 2012. L’homme, selon certaines indiscrétions, voudrait qu’un jour qu’on dise qu’il a été le premier à tirer la sonnette d’alarme lorsqu’au bout d’un an, il avait remarqué que Macky Sall n’était pas sur la bonne voie pour satisfaire les besoins des populations. Par ailleurs, il est presque convaincu que des principaux leaders politiques de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby), il est probablement le seul à avoir des ambitions de se représenter en 2017 contre Macky Sall. «Le président du Rewmi sait bel et bien que Bby a presque atteint sa durée de vie politique. Toute perfusion en vue de le maintenir en vie jusqu’en 2017 est sans avenir parce qu’illusoire», souligne notre source. Seulement, il y a une nouvelle logique qui semble avoir vu le jour avec le limogeage de Abdourahmane Diouf, porte-parole du Rewmi et ci-devant Directeur général de la Sones. Les ministres Oumar Guèye, Pape Diouf, et bien d’autres directeurs ou Pca vont devoir se préparer en conséquence. En victime, le Rewmi cherche à bénéficier d’une situation favorable et compatissante et frapper un grand coup lors des Locales à venir. Ces élections locales sont à coup sûr un tremplin et en même temps un baromètre pour 2017. «Idy veut se targuer d’avoir seulement commis l’outrecuidance de «dire la vérité, sans complaisance ni compromission au nom de l’intérêt général», explique notre source. Idrissa Seck sait qu’il lui faut se réconcilier avec les Sénégalais.

L’Observateur