une a traque-1

POURSUITE DE LA TRAQUE DES BIENS MAL ACQUIS La Gauche lance un vaste mouvement contre Macky Sall

Entre le Président Macky Sall et ses alliés de la Gauche regroupés autour de la Confédération pour la démocratie et le socialisme (Cds), les relations semblent se détériorer. Et pour cause : l’arrêt de la poursuite de la traque des biens supposés mal acquis et la grâce accordée à Karim Wade.

Face à ce qu’elle assimile à une volonté inavouée du régime de se retirer de la traque, la Confédération pour la démocratie et le socialisme (Cds), en conférence de presse, ce week-end, au siège de la Ld, a décidé de mettre en place un vaste mouvement de défense des intérêts du Sénégal. Pour cause, elle a constaté pour le déplorer, un coup d’arrêt à la traque. « Sur une liste de 25 suspects, seuls 02 personnes, ont fait l’objet d’un jugement. C’est comme si on avait mis un coup d’arrêt au processus judiciaire », martèle le coordonnateur de la CDS, le Pr Pape Demba Sy. La grâce, diversement interprétée, accordée au fils de l’ancien chef de l’État vient ajouter au trouble des gauchistes, soutenant que le signal donné par le pouvoir n’est pas un bon signal. Du reste, la CDS pense que la prérogative présidentielle du droit de grâce ne concerne que la levée de la privation de liberté du condamné, mais ne doit nullement empiéter sur l’application des autres décisions arrêtées par la justice. Toujours est-il que selon la Cds, la traque des biens mal acquis doit aller à son terme, sans exclusive ni faiblesse ni compromission dans le respect de l’indépendance de la justice. D’où, précise le coordonnateur de la Cds, l’intérêt de « créer un vaste mouvement de défense de nos biens et de notre pays pour la bonne gouvernance ». Aussi, la CDS a-t-elle décidé d’initier une série de contacts et de rencontres, sans exclusive, avec toutes les composantes démocratiques et patriotiques de notre peuple qu’elles soient politiques, sociales et citoyennes, pour la constitution d’une puissante force unitaire de veille, d’alerte, d’initiative, et de propositions et d’actions, pour la poursuite de la lutte pour la bonne gouvernance et la préservation de nos ressources. « Tous ceux qui peuvent être concernés, intéressés par cette histoire de la traque des biens supposés mal acquis, parce que nous considérons qu’il ne faut qu’en aucune manière que cette traque des biens mal acquis s’arrête. Nous n’avons pas encore un plan déjà déterminé mais nous avons décidé de lancer l’appel et lorsque l’appel est lancé devant le public, que les gens sachent ce que nous allons faire », a fait savoir le Pr Sy.

Mouhamadou BA

Voir aussi

telechargement

Et si on en parlait… Une classe politique dépassée et déphasée

Le Sénégal a mal de sa classe politique. Les mêmes personnes occupent le champ politique, …

One comment

  1. Decroix est il de la gauche ou bien?