ACTUALITE

Pr Iba Barry Camara sur le vote de la loi modifiant le règlement intérieur de l’Assemblée nationale :  » les parlementaire ne peuvent en aucun cas porter plainte… »

  • Date: 3 juillet 2015

 Le vote de la proposition de loi portant modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale lundi, continue d’alimenter le débat politique. Joint au téléphone par nos confrères de la radio Rewmi.fm, le professeur Iba Barry Camara rejette les accusations portées contre Moustapha Niass.  » Ce dernier  n’a fait que présider  la séance, donc je ne vois pas les raisons qui poussent à dire qu’il a voulu frauder. A mon avis, on ne peut pas lui reprocher cela. Il ne s’agit pas de ça. Se voulant plus précis, le juriste laisse entendre :  » le seul problème tel que je l’apprécie, à mon sens, c’est simplement une erreur de décompte. Il ne faut pas avoir un caractère substantiel qui remet en cause le vote ou alors même engager la responsabilité du président de l’Assemblée. Maintenant, n’ayant pas les faits pour pouvoir les apprécier de manière exhaustives, il y a deux possibilités : soit le  décompte est substantiel et qu’il pourrait remettre en cause le sens du vote.  Et conformément à l’article 87 de cette loi, de corriger au niveau du procès verbal  tenu par   l’Assemblée nationale et qui contient un compte rendu de la procédure. Que l’on revienne sur le vote et qu’on porte plainte contre le président cela n’est pas possible », a t-il déclaré sur les ondes de la radio

Rewmi .com/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15