Accueil / Education / Préavis de grève Le CSNU donne mandat à son secrétariat exécutif national

Préavis de grève Le CSNU donne mandat à son secrétariat exécutif national

Le Conseil syndical national unitaire (CSNU) a annoncé hier, qu’il a donné mandat au Secrétariat exécutif national pour le dépôt en temps opportun d’un préavis de grève, seul ou avec d’autres syndicats sur la base de sa plateforme revendicative.

Face à une inertie du gouvernement pour satisfaire sa plateforme revendicative, le Conseil syndical national unitaire (CSNU) a donné mandat à son Secrétariat exécutif national, au 14ème congrès, pour le dépôt d’un préavis de grève, seul ou en relation avec d’autres syndicats. « Ce congrès devra être l’occasion d’un bilan critique sans complaisance des réformes structurelles en vue de mesures rectificatives et d’approfondissements pour leur parachèvement avec succès au grand bénéfice du SUDES et de l’école sénégalaise », a annoncé le CSNU. Et note que c’est pourquoi, dans la perspective d’une bonne organisation du congrès, le CSNU invite les responsables des structures à travailler sans relâche pour la réussite sur tous les plans de l’instance nationale suprême du syndicat, en impulsant notamment une réflexion collective approfondie et féconde dans le cadre de débats démocratiques de la base au sommet.

Pour le CSNU, il s’agira de se donner tous les moyens nécessaires pour affronter avec succès les nombreux et redoutables défis qui interpellent le SUDES, l’Ecole et l’Université publiques sénégalaises. Par ailleurs, appréciant le bilan de la mise en œuvre des accords de février 2014, le CSNU constate avec regret les louvoiements sur fond de dilatoire du Gouvernement quant à la réalisation des points d’accord clefs : lenteurs administratives, viabilisation des ZAC de l’intérieur, blocage des prêts DMC, ouverture de négociation sur le système indemnitaire.

Il s’y ajoute les violations par le Gouvernement de la constitution du pays et des conventions 87 et 88 de l’OIT, relatif aux droits syndicaux fondamentaux sous le prétexte fallacieux de l’application de l’arrêté du Ministre du Travail sur les élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’éducation et de la formation. Ce qui est inacceptable pour le Conseil syndical national du SUDES. « C’est pourquoi, prenant la pleine mesure de la gravité de la situation, le CSNU donne mandat au Secrétariat Exécutif National pour le dépôt en temps opportun d’un préavis de grève seul ou avec d’autres syndicats sur la base d’une plateforme revendicative pertinente », a annoncé le CSNU.

De même, le CSNU encourage fortement l’USEQ dans ses initiatives unitaires en cours et à venir, pour offrir des perspectives de rassemblement syndical sans considération des clivages artificiels, en vue de s’engager résolument sur le chemin de la construction de l’unité syndicale sur des bases larges et solides. Dans ce cadre, le CSNU exhorte l’USEQ à répondre pleinement aux attentes fortes des enseignants. Et concernant la question du groupe YAVUZ SELIM, le CSNU réaffirme tout d’abord le principe du droit à l’éducation des enfants dans une institution scolaire selon le libre choix des parents. A cet effet, considérant les performances scolaires de l’institution YAVUZ SELIM qui a capitalisé une précieuse expertise pédagogique pour garantir la qualité des enseignements-apprentissages et mériter la confiance des parents, le CSNU recommande au Gouvernement le maintien de cette institution, quelle que soit par ailleurs la tutelle. Il s’agit pour le SUDES de préserver les intérêts des élèves, des travailleurs et la bonne réputation de l’institution patiemment construite.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Programme Ifadem de l’Ifef : Lancement d’une deuxième phase de formation de 1 500 enseignants

Le Soleil- Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a lancé, hier, la phase …

Validation de la lettre de politique sectorielle de l’enseignement supérieur, lundi

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation organise, lundi à partir …