Précision-L’entente règne dans les SICAP

Toutes zones confondues, les Sicap ont réceptionné vendredi dernier près de 10 tonnes de riz de la Fondation Servir le Sénégal destinées aux familles nécessiteuses recensées. La Commission sociale des Sicap a réuni les responsables des différents secteurs dans le but de procéder à une distribution équitable de cette denrée. Chaque zone est attributaire d’un quota remis en mains propres aux responsables désignés qui procéderont, à leur tour, à la remise des lots aux ayant-droits au terme d’une vaste opération de sensibilisation entaméele week-end. L’objectif à travers cette information est de tuer dansl’œuf les velléités de contestations susceptibles de naître en de pareilles circonstances.

Tous les responsables de zones s’attèlent à prélever la totalité des quotasdédiés à leurs zones, à l’image de la responsable APR,Mme Dème Dr Fatou Faye Ndiaye et des autres membres de la commission sociale, notamment, Aîda Mbodj, Kadia Fall ou Yacine Diagne et Gertrude Coly.

Il y avait une forte affluence aujourd’hui à Liberté 2 au moment de notre passage pour la distribution du quota qui leur était alloué. Très remontées contre la désinformation, elles invitent les habitants des Sicap à garder le calme et à œuvrer dans le sens de l’unité retrouvée qui suscite le courroux de politiciens tapis à l’ombre et en mal d’audience.

Les Sicap, disent-elles, constituent une « terre du social » où très tôt, les responsables ont expérimenté les démarches de solidarité pour unifier les zones et engager les batailles en vue d’éradiquer la pauvreté, la vulnérabilité et les injustices sociales tout en renforçant les capacités productives des populations pardes mécanismes d’accompagnement.

Notre crédo s’enracine dans la vision sociale du Président Macky Sall qui nous a investies de sa confiance, ce dont nous lui savons gré. Notre reconnaissance à l’endroit du Chef de l’Etat se traduit par des actes concrets en faveur des habitants des Sicap. Qu’il s’agisse des dattes du Ramadan, des moutons de la Tabaski, de la Korité, de l’Assomption ou de la Tamkharit, nous nous évertuons à placer notre action dans une dynamique d’équité, de partage et d’esprit solidaire en communion avec les populations ciblées.

L’identification de ces familles, de même que l’acheminement de l’aide sont l’œuvre d’équipes de volontaires très déterminés à ce que personne ne soit omis ou  exclu par erreur.  Des hommes, des femmes et des jeunes forment ces équipes dont l’engagement et l’esprit de corps dissipent les malentendus et évacuent les querelles partisanes qui ne sont plus qu’un mauvais souvenir dans les SICAP déjà enviés pour être la commune où règnent la paix et l’entente cordiale.

Délégation Générale à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale (DGPSN)


NDLR :

Nous réitérons la partialité politicienne de la distribution des 10 tonnes de riz destinées aux populations nécessiteuses de la grande Commune de Sicap Liberté. Une enquête détaillée et méticuleusea permis de constater une sélection partisane et calculée lors de la distribution des 10 tonnes de riz. Une écrasante majorité de responsables locaux, ayant une assise légitime, n’a été ni associée ni informée de l’usage exact et équitable qui a été fait de ce don.

Les dons mis à la disposition des populations sont toujours distribués selon des calculs politiciens inextricables à la crise de leadership que vit l’APR dans la Commune de Sicap Liberté. Des carcasses de moutons aux dattes qui seraient des enveloppes de billets distribués aux chefs de quartier, en passant par ces 10 tonnes de riz, une vaste et ample polémique s’en suit toujours.

« Le courroux de politiciens tapis à l’ombre (hélas, vous n’écrivez pas dans l’ombre) et en mal d’audience »dont vous parlez est l’apologie politicienne de forfaitures démasquées par la polémique et le clanisme partisan.

La Première Dame est dévouée à la cause nationale et est animée d’un sacerdotal esprit de solidarité. Faire des dons qu’offre sa Fondation Servir le Sénégal des moyens de combat contre l’adversaire et de d’outils de positionnement politicien est trahir sa vocation. Pour bien démentir, nous vous invitons à vous soumettre à une obligation de résultats et de comptes rendus.

La Rédaction

Voir aussi

TRANSPORT- Le CDDC récuse le TER et milite pour la voie de contournement de la Gambie

Le projet du Train expresse régional (TER) du gouvernement, qui va coûter plus de 500 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *