Accueil / SOCIETE / Les précisions du Groupe D-Media

Les précisions du Groupe D-Media

Suite à  la sortie du Synpics, la  Direction générale du Groupe D-Media a tenu à apporter des éclaircissements sur la situation des journalistes licenciés. Le Groupe D-Media tient d’abord à préciser qu’il dispose d’attestations dûment visées par les institutions Caisse de Sécurité Sociale et l’Ipres. ‘’Ces documents sont disponibles à l’attention de tous les journalistes de bonne foi qui voudraient en disposer’’. Le Groupe D-Media dispose également d’un quitus fiscal dûment certifié. S’agissant des sieurs Abraham Paul Pouye et Pape Amadou Sy, ce sont des journalistes qui, après une période de stage, ont eu à signer des contrats à durée déterminée avec une période d’essai, explique la Direction générale de D-Media. Qui ajoute : ‘’à la fin de leur période d’essai, nous avons mis fin à notre collaboration comme la loi le permet. Toute la procédure en la matière a été respectée. Tous leurs droits leur ont été déjà payés. A propos de la mise sous chômage technique de la Tribune, ce support est déficitaire depuis son lancement, a souligné D-Media. ‘’Cette situation n’a rien d’exceptionnel. Il est possible d’aviser en faisant le point avec les autres journaux de la place. Sur la tranche 2015 à 2017, ce support a cumulé de pertes de 214 millions de Fcfa. Ses états financiers sont certifiés par un expert et ont été mis à la disposition de l’Inspection régionale du Travail. Malgré tout, le promoteur a toujours tenu à mettre les travailleurs dans d’excellentes conditions de travail’’, précise D-Media dans un document parvenu à notre rédaction.  Par contre, M. Bougane Guèye se réserve le droit d’ester en justice sur les accusations de faux et les propos haineux et diffamatoires portés à son endroit.

M BA

À voir aussi

Tabaski 2017- Pourquoi  l’Aïd-el-kébir sera célébrée le 1er septembre

L’Association sénégalaise pour la Promotion de l’Astronomie sur la base d’un calcul astronomique affirme que …

Mise en liberté provisoire de la chanteuse- Ce que Amy Collé Dieng a dit au juge d’instruction

Poursuivie pour offense au chef de l’Etat et diffusion de fausses nouvelles, Amy Collé Dieng …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *