Accueil / SANTE / Préfinancement Plan Sésame- Plus de 30 millions aux structures hospitalières de Fatick, de Kaolack et Kaffrine

Préfinancement Plan Sésame- Plus de 30 millions aux structures hospitalières de Fatick, de Kaolack et Kaffrine

L’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) a octroyé un préfinancement de 33 millions de francs aux structures hospitalières des régions de Kaolack, de Fatick et de Kaffrine pour faciliter la prise en charge de ses retraités dans ces structures, a appris jeudi l’Aps. ‘’Pour ce qui est des régions de Kaolack, de Kaffrine et de Fatick nous avons remis un préfinancement de 33 millions de francs Cfa, dont 13 millions de francs Cfa pour l’hôpital régional El Hadj Ibrahima Niass de Kaolack’’, a précisé, Mamadou Sy Mbengue, directeur général de l’Ipres.

Il s’exprimait lors de la cérémonie de remise du préfinancement en présence des autorités sanitaires des régions concernées et du président du Conseil départemental de Kaolack, Baba Ndiaye. ‘’Sur ce montant, 6 millions de francs Cfa seront destinés au centre de Santé de Fatick et 6 millions pour le centre de Santé de Kaffrine. Et pour ce qui est des pharmacies de Kaffrine et de Fatick, il est prévue globalement 8 millions à raison de 4 millions pour chacune de ces régions’’, a-t-il ajouté.

Le directeur général de l’Ipres a souligné que son institution, à travers son conseil d’administration, a décidé malgré le fait que ceci n’entre pas dans ces missions de « renforcer son action sanitaire et sociale » au niveau des structures hospitalières pour faciliter la prise en charge de ses retraités. Cette initiative vise à perpétuer une tradition démarrée depuis 2006 dans le cadre du Plan Sésame, un programme initié par le gouvernement du Sénégal cofinancé pour un montant de 700 millions par l’Etat et 300 millions de francs Cfa par l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal, a expliqué M. Mbengue.

L’Ipres, a-t-il expliqué, en prenant la décision d’appuyer le Plan
Sésame voulait continuer une action entamée depuis très longtemps et qui avait abouti en 1982 par la création à Dakar du premier Centre médico-social. ‘’Et aujourd’hui, il y en a six sur l’ensemble du territoire national’’, a indiqué M. Mbengue en présence du président du Conseil d’administration de l’IpreS, Mamadou Racine Sy.

« Depuis 2006, il y a un financement de 300 millions de frs par an de l’Ipres dans le cadre du Plan Sésame et depuis cette date à nos jours, nous avons injecté dans ce plan près de 4 milliards de francs Cfa’’, a-t-il souligné.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la tournée nationale initiée par l’Ipres depuis quelques jours.

À voir aussi

Ziguinchor : les travailleurs de l’hôpital de la paix décrètent un nouveau mot d’ordre de 24 heures

L’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital de la Paix, l’une des principales structures sanitaires de Ziguinchor …

Lutte contre le paludisme- La Chine offre au Sénégal des antipaludiques d’un montant de 2 milliards

Le Sénégal a reçu, hier, de la part du gouvernement chinois, un don de médicaments …