Accueil / CULTURE / Première du film « Amazing Grace »

Première du film « Amazing Grace »

L’artiste Youssou Ndour a assisté hier, lundi, à la première du film « Amazing Grace » du réalisateur Michael Apted dont il est un des principaux acteurs. L’exclusivité a eu lieu dans la salle Curzon de Londres, qui a affiché le plein pour la circonstance.
« Amazing Grace », qui signifie la grâce du ciel, retrace l’histoire de l’abolition de l’esclavage en Angleterre par le Parlement, au 18 e siècle, lorsque l’idéaliste William Wilberforce tente d’y mettre un terme.

Youssou Ndour y joue le rôle d’Alado Akiyano, un ancien esclave d’origine nigériane devenu poète et écrivain, ensuite best-seller dont les livres se vendaient comme de petits pains. Dans ce film, le lead vocal du Super Etoile, seul noir à jouer un rôle de premier plan, témoigne devant le Parlement et tous ceux qui sont concernés par cette lutte contre l’esclavage. Youssou Ndour se réjouit du choix porté sur sa personne. « C’est très important pour moi de jouer un si important rôle pour un débutant, a-t-il souligné » . Selon lui, cela n’a pas été difficile. « J’ai été bien coaché et briefé par le réalisateur » , a-t-il poursuivi.

Si Youssou Ndour a été choisi, c’est parce qu’il est un artiste de renommée internationale. Mais il y a aussi que, selon le directeur du film, il y a une ressemblance entre lui et Akiyano dont il joue le rôle. Youssou Ndour qui a joué avec de grands acteurs anglais, comme Ioan Guiffud, Albert Finney, Rufus Sewell, Romola Garai, Michael Gambon, a réussi son baptême du feu. Son mariage avec le 7 e art ne portera pas préjudice à sa carrière musicale.

Le roi du mbalakh tient à rassurer ses fans. « Ne nous enflammons pas. Ce n’est qu’un début », tient-il à préciser. Ce film, il le joue pour faire davantage sa promotion, comme il le souligne, avant de poursuivre qu’il est musicien et entend le rester, même s’il envisage de jouer dans d’autres films. Le patron du Super Etoile a tenu à remercier le ministre des Affaires Etrangères, Cheikh Tidiane Gadio, ainsi que l’Ambassadeur du Sénégal à Londres, le Général Mamadou Niang, qui a fait le déplacement au nom du gouvernement sénégalais. Ce dernier a, à son tour, remercié Youssou Ndour, qui selon lui, « s’est comporté de fort belle manière, et a très bien joué son rôle » .

Le général Mamadou Niang s’est réjoui du message véhiculé par son compatriote. Pour l’ambassadeur Niang , « c’est un film historique et les Anglais doivent être fiers de le projeter, car la lutte pour l’abolition de l’esclavage est un combat qu’il faut toujours mener pour la liberté et la dignité de l’homme noir » . La mélodie qui a accompagné le film est celle d’un très vieil air irlandais. Selon certaines sources, elle aurait été empruntée aux esclaves eux-mêmes.


À voir aussi

Décès de Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négo-africaines contemporaines

L’universitaire et chercheuse belge Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négro-africaines francophones, est décédé mercredi à …

Thione Seck s’épanche- Les Faux billets, Modou Kara, Youssou Ndour – Le lead vocal du Raam daan dit tout

Absent de la scène musique depuis quelques temps, Thione Seck compte signer son retour avec …