Accueil / Education / Première édition des « Sanar Awards » : Les anciens de l’Ugb pour le rayonnement continu de leur institution

Première édition des « Sanar Awards » : Les anciens de l’Ugb pour le rayonnement continu de leur institution

Le Soleil- L’association des anciens de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, (WaSanar), a tenu, le 23 décembre 2017, la première édition des « Sanar Awards ». Autour du thème « Le rôle de WaSanar dans l’insertion professionnelle des étudiants de l’Ugb », les membres ont dit leur volonté d’encadrer les jeunes, pour que l’institution continue d’occuper sa place d’université d’excellence.

« Le rôle de WaSanar dans l’insertion professionnelle des étudiants de l’Ugb ». C’est autour de ce thème que l’association des anciens de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, familièrement appelée « WaSanar », du nom du village où est implantée cet établissement d’enseignement supérieur, a organisé la première édition des « Sanar Awards ». Lors de cette rencontre qui a réuni plusieurs anciens étudiants de cette université, la volonté de faire retrouver à l’Ugb son lustre d’antan et de permettre aux actuels pensionnaires d’entrevoir l’avenir avec espoir a été exprimée.

Le président de « WaSanar », Aboubacar Sidy Sonko, a renouvelé l’engagement de la structure qu’il dirige à accompagner l’université qui leur a tout donné. Selon lui, l’Ugb a le mérite d’avoir formé des hommes et des femmes incontournables dans le système national et international qui doivent être reconnaissants en participant à l’amélioration des conditions d’études de ses pensionnaires  université, mais aussi en les aidant à s’insérer dans le milieu professionnel. M. Sonko a estimé qu’avec 20.000 diplômés qui ont un sentiment très fort d’appartenance à cette université, « on peut rendre leurs jeunes frères fiers grâce au mentorat ». C’est ainsi que l’association prévoit de mettre en place « Wutico », une plateforme électronique, qui permettra aux membres de se regrouper, mais aussi de faire du coaching pour les jeunes étudiants et même d’offrir des possibilités d’insertion professionnelle.

Politique de mentorat

Le recteur  de l’Ugb, Baydalaye Kâne, heureux de cette initiative de « Wasanar », a affirmé que la réussite des anciens de l’Ugb est un indicateur clé de performance de l’université. Car, a-t-il dit, «l’une des mesures de la performance d’une université, c’est le taux d’insertion professionnelle de ses étudiants et le comportement de ses diplômés aux différents concours nationaux et internationaux ». Sur ce point, le recteur a rappelé que les diplômés de l’Ugb font partie des meilleurs. Il a ainsi salué l’accompagnement des jeunes par les anciens. Par rapport à l’insertion professionnelle des jeunes étudiants, Baydalaye Kâne a soutenu qu’elle est au cœur des missions de l’université, non sans encourager la politique de mentorat au profit des jeunes. « L’insertion professionnelle est une question très difficile au Sénégal. Car tout le monde ne peut pas être fonctionnaire avec une politique d’absorption des diplômés qui reste limitée. Il faut préparer les jeunes à l’auto-entreprenariat, mais surtout à la création d’emplois.

Les récits des expériences des anciens peuvent constituer une formation pour les jeunes », a laissé entendre le recteur qui est aussi revenu sur le nombre d’étudiants en hausse continue à l’Ugb. De 600 au départ à 10.880 l’année dernière, il est attendu 12.500 étudiants pour l’année universitaire 2017-2018, a-t-il informé. Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Amadou Tidiane Ndiaye, a confirmé que l’Ugb a été une université d’excellence et continue de l’être, non sans magnifier le rôle des anciens.

Bientôt une maison des hôtes à l’initiative de «WaSanar»
Lors de la première édition des « Sanar Awards », le président de l’Association des anciens de l’Ugb (WaSanar) a annoncé un projet de construction d’une maison des hôtes dénommée « Keur WaSanar » pour héberger les enseignants en déplacement, les étudiants, pour l’organisation d’activités, etc. Ce projet dont le coût est estimé entre 600 et 800 millions de FCfa permettra la réalisation de 18 chambres, 4 suites, une piscine et des salles d’activité qui pourront être mises en location afin de permettre à l’association d’avoir des revenus.

Aboubacar Sidy Sonko a aussi annoncé que « WaSanar » envisage de mettre en place une mutuelle de santé pour aider les jeunes étudiants vivant actuellement dans des conditions très difficiles au campus de l’Ugb. Le recteur de l’Ugb a apprécié ces deux projets, soulignant que la mutuelle peut vraiment aider dans les évacuations sanitaires des étudiants, souvent très difficiles. Pour lui, la maison des hôtes vient aussi à son heure, car avec le nombre élevé d’étudiants et aussi la réception d’enseignants, il y a un problème d’hébergement à l’Ugb. Il a ainsi promis de mettre à disposition un espace pour la construction de cette maison des hôtes dans le périmètre de l’université. Les directeurs de l’Anpej et de la Sapco, respectivement Amadou Lamine Dieng et Bocar Ly, sont tous allés dans le même sens en saluant ces projets. Lors de cette soirée, « WaSanar » a remis des satisfécits à 15 anciens de l’Ugb.

Oumar KANDE

À voir aussi

Enseignement superieur Dakar et Paris renforcent le partenariat avec dix clés

La professionnalisation, l’entreprenariat, la recherche, l’innovation, la création d’incubateurs et d’entreprises sont, entre autres, des …

Réaménagement du calendrier scolaire : des concertations annoncées dès lundi

Des concertations vont démarrer lundi entre le gouvernement, les parents d’élèves et les enseignants pour …