Accueil / POLITIQUE / PRESIDENTIELLE 2012 Les jeunes socialistes ne veulent pas faire campagne sans Barthélémy Dias

PRESIDENTIELLE 2012 Les jeunes socialistes ne veulent pas faire campagne sans Barthélémy Dias

La libération du leader des jeunes socialistes Barthélémy Dias est la condition sine qua non de ses camarades de parti pour battre campagne. La structure regroupant les jeunes du parti socialiste a fait face à la presse, hier, pour exiger la sortie de leur mentor Barthélémy Dias, sous menace de faire face au régime de Wade.
Décidément, la jeunesse socialiste ne compte reculer devant rien. Que le régime libéral se le tienne pour dit. Les jeunesses socialistes n’entendent pas battre campagne, en l’absence du fils de Jean Paul Dias, leur leader. Lors d’un point de presse qu’ils ont tenu, ces jeunes socialistes ont fermement, exigé de voir, dans les plus brefs délais, le maire de Sicap Mermoz-Sacre-cœur, à leurs cotés. «Sans Barthélémy Dias, nous ne battrons pas campagne et nous allons utiliser toutes nos forces, pour faire face à cette injustice du régime d’Abdoulaye Wade, jusqu’à sa libération», fera savoir leur porte-parole, Mamadou Mbodj Diouf.

Le mouvement national des jeunes socialistes a, dans ce même ordre, appelé toutes les instances du parti à mobiliser les forces pour réussir ce combat. Par ailleurs, à l’instar de leurs leaders, ces jeunes ne comptent pas respecter l’interdiction du ministre de l’intérieur d’organiser des manifestations, en cette période. Ces camarades d’Ousmane Tanor Dieng n’attendent, nullement, la validation par le conseil constitutionnel de la candidature de Wade.

Jacques GOMIS


À voir aussi

Présidentielle 2019: Ndèla Madior Diouf désiste

Ndèla Madior Diouf vient de faire le deuil de son ambition présidentielle. Du moins, pour …

Déclaration de Kara sur les accusations contre Sonko