Accueil / ACTUALITES / Présidentielle 2012 : Me Boucounta Diallo se jette à l’eau

Présidentielle 2012 : Me Boucounta Diallo se jette à l’eau

Plus les jours passent, plus la course risque d’être plus corsée. Selon ses proches, Me Boucounta Diallo qui a décidé de se lancer dans la course à la magistrature suprême, va se prononcer publiquement, le 17 septembre prochain.
A la base de cet engagement que beaucoup de ses amis attendaient depuis longtemps, un mouvement dénommé « Kii laniou soxla » (Le Messie ou le Sauveur) qui rassemble des intellos, des ouvriers, bref, Monsieur tout le monde.

En fait, Boucounta aurait répondu aux sollicitations des sénégalais qui le connaissent depuis fort longtemps. Aussi bien pour ses sorties courageuses dans les medias, sa démarche constante à dénoncer le mal partout où il se trouve, mais aussi, sa simplicité qui a fait que, parmi les personnalités pressenties pour remplacer Wade, il figure en bonne place, sur la liste des internautes.

Boucounta ira-t-il seul au charbon ou sous la bannière d’une coalition? C’est la question que l’on se pose pour le moment, bien que ce soit improbable. D’abord parce que l’avocat a toujours roulé seul et n’a jamais éprouvé le besoin de militer dans une formation politique (même si on lui connaissait une certaine proximité avec Idrissa Seck et d’autres personnalités avant), ensuite parce que son profil répond davantage à celui d’un indépendant.

Pour dire finalement, que même s’il se ligue avec d’autres candidats pour éviter une asynergie des forces, c’est un candidat tout à fait indépendant qui viendra enrichir la liste des prétendants du scrutin présidentiel de 2012.

Cheikh Ba


À voir aussi

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …

Amnesty dénonce des atteintes aux droits humains, le ministre de la justice parle d’un « rapport pas crédible »

Le rapport 2017-2018 d’Amnesty international sur la situation des droits de l’homme au Sénégal relève …