Accueil / POLITIQUE / Présidentielle 2012: Portrait-robot du candidat de Bennoo

Présidentielle 2012: Portrait-robot du candidat de Bennoo

Le 15 octobre prochain, l’homme ou la femme qui portera la candidature des partis politiques de l’opposition membres de Bennoo, à la Présidentielle de 2012, sera connu de l’opinion.

Au terme de son séminaire tenu ce samedi 17 septembre, la coalition Bennoo Siggil Senegaal a dressé le portrait-robot de celui qui portera ses couleurs pour la présidentielle de 2012.

Le candidat de «l’Unité et du Rassemblement» devrait appliquer, obligatoirement, les conclusions des Assises Nationales articulées sur un programme de refondation et de redressement économique. Ce programme sera décliné au cours d’un seul et unique mandat de 5 ans non renouvelable.

Mieux, le candidat doit être membre des partis politiques les plus représentatifs ou, à défaut, être présenté par un groupe de partis membres de Bennoo.

Il doit être doté d’un esprit d’équipe, avoir une très grande expérience dans la gestion des affaires publiques et être connu des Sénégalais.

Le Parti Socialiste, l’Apr de Macky Sall et l’Afp de Moustapha Niasse qui estiment que leurs leaders remplissent les critères, ont présenté la candidature de leurs leaders.

Au regard de ce profil de l’homme où de la femme qui aura la lourde tâche de porte la candidature de presque toute l’opposition Sénégalaise, Bennoo semble écarter les candidats de la société civile, en son sein.

…Au cœur des débats:

Le parti de l’Indépendance et du travail est d’avis qu’il faut s’en tenir à la durée initiale de 3 ans fixée d’accord parties. Finalement, la durée de 5 ans a été adoptée, dont 3 ans consacrés aux réformes, pour remettre le pays sur les rails. Un revirement de situation que le mouvement Tekki a vite fait d’assimiler à du « Wakh wakheet » connu de Me Wade.

A propos de la question de la candidature, Robert Sagna, qui dirigeait les débats, a estimé qu’il fallait trouver des convergences avec l’Alliance pour la République (Apr) favorable à une candidature plurielle qui peut être utile, en prenant des voix à la famille libérale.

S’en réjouissant, l’Apr a réaffirmé sa position, rejointe par Cheikh Bamba Dièye, leader du FSD/BJ qui a déjà déclaré sa candidature.

Au sujet des critères du candidat de «’Unité et du Rassemblement», les socialistes ont proposé et obtenu que le critère de représentativité soit retenu.

Pour ce faire, un groupe de facilitation, chargé de la désignation du futur candidat, a été mis en place.

Sékou Dianko DIATTA


À voir aussi

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …

Karim avait congédié Ndéné à Rebeuss

Révélation sur l’animosité qui existe entre Souleymane Ndéné Ndiaye et les Wade. Les relations entre …