POLITIQUE

Présidentielle 2017- Ansoumana Danfa tance Djibo Kâ, Sitor Ndour et Bailla Wane

  • Date: 9 décembre 2015

En attendant d’être fixé sur la date des élections présidentielles, Ansoumana Danfa, président du Mouvement action pour la citoyenneté (Mac/A), dans un entretien exclusif qu’il nous a accordé, accuse le président de la République, Macky Sall, de faire la promotion de ses anciens ennemis dont la plupart n’ont même pas deux personnes derrière eux. Il tire à boulets rouges sur Djibo Leyti Kâ, Sitor Ndour, Bailla Wane, Awa Ndiaye et Innocence Ntap. Selon lui, ces derniers ne se préoccupent que de la bamboula au lieu de se soucier de la réélection du président Macky Sall.

On le connait, il n’a pas sa langue dans sa poche. Ansoumana Danfa, président du Mouvement action pour la citoyenneté (Mac/A), par ailleurs Chargé de mission du président de la République, a encore frappé. En effet, il marque son désaccord sur le recrutement de certains responsables de l’opposition. Pour lui, ceux qui viennent d’embrasser le drapeau de l’Apr ne font pas le poids. « Les leaders politiques comme Djibo Kâ, Sitor Ndour, Innocence Ntap Ndiaye, Awa Koudou Ndiaye et Bailla Wane ne représentent rien. Ces derniers, il n’y a même pas 5 ans, tiraient méchamment sur l’actuel président de la République. Ces gens-là  ne vont rien lui apporter faute de bases politiques sérieuses. La preuve, dès qu’ils ont été servis, on ne les voit plus. On ne les entend même pas défendre le président de la République », dénonce Ansoumana Danfa. Et de renchérir : « Nous avons plus de mérite que ces anciens bras droits du président Abdoulaye Wade. Parce que c’est grâce à nous qu’il est devenu président de la République du Sénégal. Autre chose, je conseille le président de la République de recevoir les leaders de Benno Book Yakaar (Bby) qui ont assuré son élection en 2012 enfin de connaitre les réalités sur le terrain. Parce que, ces gens-là ont plus de mérite ».

Me Wade courtise Macky 2012

Macky Sall, pour avoir laissé en rade certains de ses compagnons de lutte a laissé le champ libre au président Abdoulaye Wade qui courtise certains responsables de la coalition Macky 2012. Une information confirmée par le Chargé de mission de l’actuel président de la République. « Au sein de la coalition Macky 2012, l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, est en train de manœuvrer pour le contrôle de cette coalition pour faire bloc autour de son fils. Il y a aussi les mythomanes de l’Apr qui sont venus nous diviser », révèle-t-il. Poursuivant, il ajoute : « Tout n’est pas claire  avec la coalition Macky 2012, c’est pourquoi j’ai pris mes distances. En tant que leader qui croit au président de la République, j’ai pris mes responsabilités en lançant un autre cadre pour assurer plus de voix et de bases  à Macky Sall ».

La reconquête des Parcelles Assainies

Aux dernières élections, la commune des Parcelles Assainies a basculé dans les rangs de Khalifa Sall du fait de la division de la grande famille présidentielle. Une occasion pour Ansoumana Danfa qui suggère de prêter plus d’attention à ce bastion électoral. « La commune des Parcelles Assainies fait deux fois  le Fouta  et Fatick réunis en termes d’électeurs ; ce bastion mérite un grand regard. Certes, il y a des divisions, mais nous nous efforcerons à aller à la table de réconciliation. Le président doit faire un effort en appelant tout le monde à la réconciliation car nous sommes toujours forts dans cette commune. J’avais piloté le comité électoral et nous avons laminé le Pds. Le ministre Mbaye Ndiaye doit avoir un esprit de dépassement. Pour ma part, j’ai pardonné », se lâche le leader du Mac. Sur le cas Amadou Bâ, il prévient : « Si le ministre Amadou Bâ est venu pour nous aider à la réélection du président de la République, je serai en phase  avec lui. Mais s’il est parachuté pour des complots et des manœuvres politiques, nous n’allons pas l’accepter. Nous alertons parce que c’est arrivé à Guédiawaye où les leaders locaux ont laissé Aliou Sall qui n’est pas de la localité les diriger. Si on parachute Amadou Bâ, les gens vont manger son argent et ils n’aura rien du tout. Ce sera  une mauvaise adresse pour le président de la République. Le mieux, c’est de nous renforcer, nous qui sommes là depuis 2011. Nous conseillons à Amadou Bâ d’aller se battre dans sa commune de Golf car il habite à l’unité 6 ».

Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15