POLITIQUE

PRÉSIDENTIELLE 2017- Braya   remobilise ses troupes

  • Date: 3 novembre 2015

 

 Le Pds remobilise ses troupes dans le Nord du pays. La Fédération départementale, qui s’est réunie hier en présence de son coordonnateur Ameth Fall Braya, compte sur les forces de tous les militants pour faire face au régime en place.

Pour le retour des libéraux au pouvoir en 2017 ou 2019, le libéral Ameth Fall Braya prône la remobilisation des troupes dans toutes les régions. En conférence de presse à la Permanence du Pds, M. Fall  n’a pas manqué de parler des sujets brulants de l’actualité. Pour la remobilisation de la famille libérale, le coordonnateur départemental prône la remobilisation des troupes avant la prochaine élection  présidentielle et les retrouvailles de la famille libérale.

«Désormais, il faut se remobiliser pour aller à la prochaine élection présidentielle qui aura lieu peut-être en 2017.  Nous invitons le parti à formaliser les retrouvailles de la famille libérale par une grande rencontre », a expliqué Ameth Fall Braya, le coordonnateur départemental du parti à Saint-Louis.

« Nous sommes en train de mettre en place ce qu’on appelle les retrouvailles de la famille libérale. Aujourd’hui, il est temps qu’on se retrouve autour d’une table, Idrissa Seck, Abdoulaye Wade, Abdoulaye Baldé, Pape Diop et d’autres personnes-ressources du Parti démocratique sénégalais. Ils doivent se rencontrer  pour donner le ton avant  l’élection de 2017.  Nous sommes prêts à accueillir cette grande rencontre », précise-t-il.

En conférence de presse conjointe avec tous les autres responsables du parti, en l’occurrence ceux de Ndiébe Gandiol, Mpal, Fass et Rao, les libéraux ont abordé la question de l’exclusion de Modou Daigne Fada du Parti démocratique sénégalais. Un dossier sensible qui plane dans les rangs des libéraux.

« Au moment de mettre Fada à la tête du groupe parlementaire, d’autres voulaient ce poste. Mais Wade avait préféré Fada à d’autres personnes et aujourd’hui, Wade a changé son fusil d’épaule et Modou Diagne Fada doit accepter de suivre les consignes. Non seulement, il n’a pas accepté, mais il est en train de distribuer d’autres postes à des députés.   Cela veut dire qu’il est soutenu par une main invisible. À Saint-Louis, nous sommes en phase avec la direction du parti », a dit Braya, avant de préciser : « l’heure n’est plus aux conciliabules et autres rencontres de seconds couteaux qui finalement ne mènent pas à grand-chose ».

Pour la remobilisation des  troupes du Parti démocratique  sénégalais, les libéraux de Saint-Louis comptent aller sur le terrain la semaine prochaine.

« Maintenant, le Pds à Saint-Louis  a un programme bien défini et nous allons l’exécuter. Nous allons visiter le département et tous les quartiers de la ville et ensuite, nous allons mettre en place un bureau provisoire des femmes et des jeunes. Ndack Loum a quitté notre parti et nous allons la remplacer et la vie continue », a annoncé Braya.

Ousseynou DIOP

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15