Accueil / POLITIQUE / Présidentielle 2017 : Doudou Ka lance le mouvement « And Falaat Macky » et vise 400 mille nouveaux électeurs

Présidentielle 2017 : Doudou Ka lance le mouvement « And Falaat Macky » et vise 400 mille nouveaux électeurs

L’administrateur du Fongig, Doudou Kâ, par ailleurs responsable Apr, a lancé officiellement son mouvement politique dénommé « And Falaat Macky », ce weekend dans la commune de Ziguinchor. Plus de 26 maires de la région naturelle de la Casamance ont adhéré à ce mouvement. Parmi eux, des maires du PDS et du parti Rewmi d’Idrissa Seck.

Le président Doudou Kâ a encore réussi à rassembler les leaders d’opinion de la Casamance pour la réélection de son mentor Macky Sall, à la prochaine présidentielle. A l’en croire, « And falaat Macky Sall ak Doudou Kâ » a vu le jour pour assurer les bases de la réélection de Macky Sall en 2017, mais aussi et surtout pour accompagner l’actuel président de République dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (Pse) dans la région naturelle de la Casamance.

L’ensemble des initiatives et actes qui ont été posés par le président Macky Sall, depuis son élection à la tête du pays, ont fini de convaincre l’ensemble de ces leaders politiques. Ceci les a d’ailleurs motivés à accompagner le chef de l’Etat dans l’intérêt de la Casamance.  Entouré des 26 maires acquis à sa cause, Doudou Ka a émis son souhait de voir les cadres casamançais s’unir autour de ce mouvement et parler d’une seule et même voix. Pour lui, « ceci est un gage de représentativité de la Casamance au niveau de l’Etat, et nous espérons bien, puisque cela a été une des doléances du mouvement, construire un leadership unifié et que la Casamance puisse enfin parler de la même voix ». Il est temps, selon M Kâ, de recadrer l’essentiel de ce que le Président est en train de faire en Casamance, mais aussi de construire un leadership des leaders casamançais afin de rivaliser, dans le bon sens, avec d’autres leaders au niveau national.

Le pari que s’est fixé le mouvement « And falaat Macky Sall ak Doudou Kâ » est d’inscrire 400 mille nouveaux électeurs sur les listes électorales, en Casamance, pour le compte de Macky Sall, en vue de la présidentielle prochaine. L’objectif qui doit être chiffré, peut bien être atteint si l’on en croit l’initiateur. Il suffit de mobiliser l’ensemble des forces politiques de la région. L’optimisme est permis avec l’ adhésion en cours des maires de l’opposition parmi les 26 qui sont regroupés dans le mouvement.

Doudou Kâ n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin du maire de la commune de Ziguinchor. Le prétexte choisi est la situation dans laquelle se trouvent plusieurs quartiers de la commune envahis par les eaux de pluie en cette période d’hivernage.  « Je disais, récemment, que le maire s’absentait trop au niveau de la commune. Depuis lors, il est devenu plus présent, alors j’ai réussi à lui faire assumer son rôle de maire », dira t-il.

M Kâ a apporté son soutien aux victimes des inondations en leur offrant du matériel technique. Refusant de se limiter à la formulation de critiques, l’initiateur dudit mouvement a également équipé l’ODCAV et l’ORCAV de matériels pour permettre aux différentes Associations Sportives et culturelles (ASC) de la commune, de jouer un rôle fondamental dans l’assainissement au niveau de leurs quartiers. Pour des résultats palpables, Doudou Kâ a mis en jeu une prime de trois millions de francs Cfa pour le quartier le plus propre à la fin de l’hivernage.

Khalil DIEME

Share This:

À voir aussi

PAPE DIOUF OBTIENT SON RECEPISSE ET DECLINE SA FEUILLE DE ROUTE « Le MDR ambitionne de participer à toutes les échéances électorales futures »

L’ancien Ministre Pape Diouf, actuel Président du Conseil de surveillance de la Société nationale de …