images (1)

PRESIDENTIELLE 2019, ATTAQUE CONTRE FARBA NGOM Les élus de Matam sortent l’artillerie lourde

A Matam l’heure n’est plus à la parlotte mais à la mobilisation générale pour réélire le président Macky dès le premier tour à l’élection présidentielle de 2019.

En perspective des élections législatives et présidentielle, les élus du département de Matam multiplient les rencontres, conclaves pour  remobiliser leurs militants. L’heure n’est pas à la parlotte. Les enjeux sont clairement définis et les perspectives plein la vue. Tous les responsables sont retournés à leurs bases respectives pour y semer les graines de la victoire. Dans une résolution signée par tous les maires, présidents de Conseil départemental, des députés et conseillers économiques et sociaux du département de Matam, ces derniers, mettant en exergue le bilan  à mi-parcours du président Sall ont invité les populations à réélire l’apériste en chef dès le 1er tour de la Présidentielle de 2019.

Après avoir félicité la dynamique et l’intensité des réalisations de Macky dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE) ils ont démontré que le président de la République fait des choses qui sont visibles partout dans le pays et tous dans des secteurs vitaux tels que : Agriculture, Elevage, Energie, Santé, Education, Economie, Politique sociale à travers les Bourses de solidarité familiale et la Couverture de maladie universelle (CMU).  A Matam,  « les élus du Fouta témoignent de l’effectivité des importantes réalisations consenties dans la région. Des réalisations selon eux, est un motif encore suffisant pour que tout le département lui réitère son engagement, comme par le passé, à lui assurer sa réélection à la magistrature suprême, dès le premier tour. Fort de ce constat, Matam, pour rendre le président Macky Sall, la monnaie de sa pièce, lui promet une victoire éclatante.

En conséquence,  le Comité appelle à une mobilisation générale de toutes les forces politiques, sociales, religieuses, démocratiques et patriotiques, pour le seul combat qui vaille, c’est-à-dire la réélection au premier tour du « Candidat  des résultats », le président Macky Sall, président de l’APR et de Benno Bokk Yakaar.

Haro sur les attaques contre Farba Ngom, désigné coordonnateur du départemental de l’Apr de Matam

Ce n’est pas tout. Mieux, le Comité regroupant les élus du département de Matam condamne énergiquement les agressions verbales non fondées et malveillantes, commandités, du reste, selon leurs propres propos, le Député Farba Ngom. A en croire ces élus, M Ngom demeure l’une des principales poutres du parti dans le département. « L’un des piliers les plus sûrs et les plus loyaux. »

Sous ce rapport,  ledit Comité dit apporter tout son soutien moral et politique au maire de Agnam,  dont le seul tort est d’avoir toujours comme « passion de défendre le président Macky Sall et son parti, en le massifiant  de façon continue, sans faille et avec efficacité , aussi bien au niveau local, national et international. » Reconnaissant les mérites de Farba Ngom, « le comité l’invite à continuer dans son élan de défense du Président de la République et de son parti, tout en évitant de se faire distraire par une horde de politicards, aux attaques injustifiées et puériles. »

Ne s’arrêtant en si bon chemin, « le Comité s’engage à ériger une barrière protectrice infranchissable pour stopper les assauts organisés de ces comploteurs, sources de tous les maux du parti dans le département de Matam. »   A signaler que la résolution a été signée par les maires Mamadou Mory Diaw, maire de Matam, Amadou Kane édile d’Ogo, Abdoulaye Sally Sall maire de Nabadji, Kalidou Wagué maire de Bokidiawe, Yaya Abdoul Kane maire de Dabia, Youssoupha Dia maire de Thilogne, Farba Ngom maire de Agnam, Amadou Yéro Ba maire de Oréfondé , Moussa Bocar Thiam (Maire PS), Samba Ciré Dia (Leader APR), Djiby Nalla Sy (Leader APR), Ismael Démbélé (leader APR), tous de Ourossogui. , Bocar Hamidou Mbathie conseiller économique et social de Oréfondé.  Après signature de cette résolution, ils ont désigné Farba Ngom coordonnateur du Départemental de l’APR de Matam.

Mouhamadou BA

Voir aussi

amadouba_ecofinance

BOCAR NDIONGUE TANCE LES DETRACTEURS D’AMADOU BA ‘’Lui au moins ne traine aucune casserole’’

Le ministre Amadou Ba, à qui le président de l’APR aurait confié la direction du …