Accueil / POLITIQUE / Présidentielle 2019 Les enseignants républicains pour une caution à 100 millions FCFA…

Présidentielle 2019 Les enseignants républicains pour une caution à 100 millions FCFA…

En conférence de presse, les enseignants de Macky plaident pour l’augmentation de la caution à l’élection présidentielle.

Hamath Suzanne Kamara et Cie ont souhaité que la somme versée, au préalable, pour tout candidat qui souhaiterait prendre part  à ces échéances, s’élève à 100 millions FCFA. Ils l’ont signifié lors  de leur conférence de presse tenue, ce jeudi, dans un hôtel de la place. «Nous, notre position, c’est d’amener la caution de participation à la Présidentielle de 65 à 100 millions FCFA, mais aussi un contrôle rigoureux de la provenance de la somme versée à cet effet. A ce jour, des lobbyistes enivrés par l’odeur du pétrole veulent coûte que coûte parrainer des candidats les plus farfelus pour, ensuite, réclamer leur part du gâteau. Cela est anormal  et il entache la crédibilité, voire la sincérité du scrutin », s’est expliqué le suivant de Youssou Touré.

…et taclent Idy…

Le numéro 2 du Réseau des Enseignements de l’APR  a tiré sur tout ce qui bougeait. Hamath Suzanne Kamara, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a vivement brocardé le leader du parti «Rewmi». «Idrissa Seck qui veut se refaire une santé politique aux yeux des Sénégalais  n’a aucune crédibilité. Il a perdu la confiance du peuple sénégalais qu’il a sucé de manière perfide. Il veut profiter de la situation de Khalifa Sall, mais je lui demanderai de s’excuser d’abord, publiquement, devant le peuple qu’il a trahi. Nos compatriotes ont déjà une idée de cet homme suffisant, narcissique, qui se dit né pour être Président de la République », dira-t-il. Et de poursuivre : «L’opposition fait dans des déballages saugrenus, nuls et non avenus. Elle sait qu’elle ne peut pas attaquer le Président Macky sur le terrain économique. Aujourd’hui, les réalisations du régime en place vont militer amplement pour sa réélection en 2019. N’en déplaise à ces contempteurs  qui s’adonnent à des mensonges gratuits pour entacher son bilan. A l’heure du bilan, le peuple, seul détenteur de la souveraineté, saura faire la différence entre la bonne grain de l’ivraie», a-t-il révélé.

M Ba

À voir aussi

Cena: La démission de Doudou Ndir réclamée

La Coalition Taxawu Sénégal hausse le ton pour exiger la démission du président de la …

Affaire Karim: l’arrêt de la Crei annulé

Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies vient de décider qu’ une procédure …