Accueil / POLITIQUE / Présidentielle 2019 L’Apr, adversaire de l’Apr à Louga

Présidentielle 2019 L’Apr, adversaire de l’Apr à Louga

Pour l’élection présidentielle de 2019 à Louga, le seul adversaire de Macky est l’Apr elle-même. Le ministre-maire, Moustapha Diop, et le Directeur national des Domaines, Mamadou Mamour Diallo, se livrent à un ‘’Mortal Kombat’’. A ce duel où il n’y aura qu’un seul survivant, il faudrait ajouter le Président du Conseil départemental de Louga, Mberry Sylla.

Le constat est général : le grand ennemi de l’Apr dans le département de Louga, c’est l’Apr. Pour cause, les hauts responsables, non contents de se chamailler, ont créé des clivages au niveau de leurs bases affectives. Moustapha Diop, Mamadou Mamour Diallo et Mberry Sylla, ne se font aucun cadeau. La vérité semble plus prosaïque : ces responsables apéristes ne s’aiment point. L’animosité est si profonde entre responsables Apr que le PM s’était mué en sapeur-pompier pour éteindre le feu. Mais ce n’est que de façade ! Certes, Dionne leur a récemment demandé de se donner la main, pour travailler dans l’intérêt de l’Apr, mais Moustapha Diop croit régner en divinité dans les prairies marron-beige. Mais c’était sans compter avec Mamour Diallo qui ne veut pas laisser le champ libre à son frère-ennemi. Lui aussi traîne une farouche réputation de mobilisateur des grandes foules. Et la situation est semblable dans presque tous les départements et régions du pays. S’ils les responsables apéristes ne se combattent pas, ils sont accusés de délaisser la population qui a besoin d’eux et sur qui ils comptent pour remporter la présidentielle de 2019. Ce sont les militants apéristes eux-mêmes qui dénoncent le comportement des responsables qui frise l’arrogance. On reproche à certains Ministres et Directeurs généraux de ne pouvoir répondre aux appels des militants et de rester dans la capitale au lieu d’aller vers leurs bases et consolider les acquis. Une attitude qui risque de coûter cher au parti présidentiel qui a besoin de tout son électorat. S’il s’y ajoutent les attaques répétées contre les alliés. Ce qui aurait d’ailleurs fait sortir de ses gonds le chef de l’Etat qui a tancé ses lieutenants en leur demandant d’arrêter les affabulations dans les médias. «Comme vous ne pouvez-vous empêcher de colporter, alors abstenez-vous au moins d’investir et de raconter aux journalistes des faits qui sont le fruit de l’imagination », leur aurait-il dit. Voilà qui en dit long sur l’agacement du président Macky Sall qui en a certainement eu marre de devoir à chaque fois siffler la fin de la récréation.

Sidy THIAM

À voir aussi

Accusé d’être un « pro-sonko caché »: Le Rds assume

«Un pro-Sonko caché», c’est l’étiquette que collent certains responsables du régime au Rassemblement démocratique sénégalais …

Retour de Karim: Le plan de Me Wade démonté

Le responsable du Cadre de concertation libérale, Mohamed Samb, n’y est pas allé avec le …