Présidentielle américaine: McMullin, l’outsider qui pourrait faire la différence

Par Rfi.fr- Beaucoup de républicains et non des moindres – la famille Bush en fait partie – vont voter cette année pour Hillary Clinton, ne pouvant se résoudre à soutenir Donald Trump. Pour les conservateurs, il y a pourtant un autre choix : Evan McMullin, candidat indépendant qui, s’il gagne dans son Etat, l’Utah, pourrait jouer un rôle déterminant dans l’issue de l’élection. Dans le cas où ni Hillary Clinton, ni Donald Trump ne pourraient décrocher les 270 grands électeurs requis pour être élus.

Avec notre correspondant à Washington,  Jean-Louis Pourtet

Evan McMullin ne s’est lancé dans la course, comme indépendant, qu’en août pour dit-il sauver l’Amérique de deux candidats corrompus et arrivistes. S’il n’aime guère Hillary, il déteste encore plus Donald.

Né dans l’Utah, 40 ans, mormon, ancien de la CIA, spécialiste du contre-terrorisme, Evan McMullin est réaliste : il ne vise pas la Maison Blanche, mais une victoire dans l’Utah le satisferait.

Pour cela, il a préparé un programme qui prend le contrepied de celui de Donald Trump et qui répond aux souhaits d’une population à 60% mormone : « non » à l’expulsion de 11 millions de clandestins, « oui » à la liberté de culte pour les musulmans.

Mormons modérés

Les mormons votent traditionnellement républicain, mais ils ont été choqués par le style du magnat de l’immobilier. McMullin a donc des chances. S’il l’emporte, il sera le premier indépendant à arriver en tête dans un Etat, depuis George Wallace en 1968.

Pour le moment, la course reste serrée entre les deux hommes dans l’Utah. Mais elle l’est aussi au niveau national entre Hillary Clinton et Donald Trump. Avec ses six grands électeurs de l’Utah, McMullin pourrait donc éventuellement les empêcher d’atteindre les 270 dont ils ont besoin pour être élus.

Sauf que dans ce cas, ce serait la Chambre des représentants qui élirait le président. Et comme elle est à majorité républicaine, elle choisirait probablement Donald Trump. Pas vraiment le candidat préféré d’Evan McMullin.

Voir aussi

ETAT D’URGENCE, BATEAU NIGERIAN VERS LA GAMBIE La guerre est imminente

A 48 heures de la fin de son mandat, le Président Yahya Jammeh qui a …