Accueil / ACTUALITES / Présidentielle en Guinée- Climat tendu à 48h du vote- la maison de Cellou Dalein Diallo prise d’assaut par des loubars

Présidentielle en Guinée- Climat tendu à 48h du vote- la maison de Cellou Dalein Diallo prise d’assaut par des loubars

REWMI.COM C’est mal parti en Guinée ! A 48 heures du vote pour l’élection du président de la République, le climat est tendu à Conakry et dans les autres villes du pays. Ce vendredi, le domicile du candidat de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a été attaqué par des loubars surexcités. Ils ont cadenassé la maison « séquestrant » du coup le maître des lieux. Le désordre est indescriptible. Les assaillants tentent par ce geste, selon un militant de Cellou Dalein Diallo d’empêcher leur leader de participer à une réunion avec les autres candidats et ses alliés. Laquelle rencontre va se tenir en Conférence call finalement. La crainte du pouvoir s’expliquerait par la marée humaine notée lors du dernier meeting du candidat de l’Ufdg. Lequel meeting a drainé, selon des observateurs plus d’un million de personnes. C’est un véritable climat de terreur qui est noté dans le pays. Les habitants des provinces disent leur peur d’aller voter Dimanche.

D’autre part, le cortège du Premier ministre a été attaqué par des jeunes de l’opposition qui auraient découvert dans l’un des véhicules des bulletins vote.

Des voix se sont élevées pour dire que c’est l’hélicoptère même du président Alpha Condé qui transporte les urnes dans les différents lieux de vote. Suffisant pour dire qu’il n’y aura pas la transparence requise lors de cette élection. D’ailleurs, il ne serait pas surprenant que l’opposition appelle au boycott de l’élection présidentielle dans les heures qui viennent.

À voir aussi

Infanticide- Aïssata Bâ jette son bébé dans la voiture d’ordures et risque 20 ans de travaux forcés

Divorcée et mère de deux enfants, Aïssata Bâ a contacté une grossesse des œuvres de …

Affaiblissement du Ps et de l’Afp Le Pds, la vraie alternative pour Macky

Le spectre du second tour hante le sommeil de Macky, un jeune Président qui rêve …