Accueil / ACTUALITES / Présidentielle France : François Bayrou ne donne aucune consigne

Présidentielle France : François Bayrou ne donne aucune consigne

« Je ne donnerai pas de consigne de vote », a déclaré mercredi François Bayrou. Le centriste a par ailleurs annoncé « la création d’un nouveau parti politique, le Parti démocrate ». Le dirigeant centriste François Bayrou a ainsi annoncé mercredi qu’il ne donnerait pas de consigne de vote à ses 6,8 millions d’électeurs pour le second tour de la présidentielle en France, renouvelant ses vives critiques contre les deux finalistes, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal.
Le leader centriste a donc repoussé les appels du pied des deux finalistes de la présidentielle en France, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, qui se battent pour conquérir ses électeurs, clef de la victoire.

Sarkozy et Royal vivement critiqués

« Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, dans le face à face sempiternel de la droite sempiternelle et de la gauche sempiternelle, vont non pas réparer mais risquent d’aggraver l’un ou l’autre de ces maux », a jugé le président de l’UDF. Il a notamment dénoncé la « proximité » de Nicolas Sarkozy avec les milieux d’affaires et les puissances médiatiques, et « son goût de l’intimidation et des menaces ».

Quant à Ségolène Royal, son programme va « exactement en sens contraire des orientations nécessaires » sur le plan économique. « Je n’accepte aucun de ces deux risques », a-t-il dit. Interrogé sur ce qui serait son vote personnel le 6 mai, François Bayrou a affirmé: « à l’heure qu’il est, je ne sais pas ce que je ferai. Je commence à savoir ce que je ne ferai pas ».

« J’accepte d’avoir ce dialogue, sans arrière-pensée, par exemple à la télévision », a par ailleurs répondu le président de l’UDF à l’appel au débat lancé par Ségolène Royal. Et si Nicolas Sarkozy le proposait « j’accepterais aussi », a-t-il ajouté. Le président de l’UDF a également annoncé la « création d’un nouveau parti politique, le parti démocrate ».


À voir aussi

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …

Amnesty dénonce des atteintes aux droits humains, le ministre de la justice parle d’un « rapport pas crédible »

Le rapport 2017-2018 d’Amnesty international sur la situation des droits de l’homme au Sénégal relève …