Accueil / UNE / Présidentielle: Moustapha Sy a encore menacé Macky

Présidentielle: Moustapha Sy a encore menacé Macky

Moustapha Sy, guide spirituel du Moustarchidini Wal moustarchidaty, a encore dressé un sévère réquisitoire relatif à la gestion du pouvoir marron-beige face à ses nombreux talibés. Serigne Habib Sy, fils du défunt Khalife Tidjane, Serigne Mansour, était son hôte, ce mardi 20 novembre, lors de sa traditionnelle « Ziarra Mawlid ». Ce dernier l’a interpellé sur la situation du Sénégal en ces termes : « Le pays va mal. Les gens sont fatigués. Aujourd’hui, nous voudrions que vous nous décortiquiez cette situation. Parce que vous avez le mot de passe ». Et la mise en garde de Serigne Moustapha Sy est à peine voilée. «Prions ! Ce sera une manière aussi de décoder la situation, comme vous le suggérez. J’attends d’avoir confiance en ceux avec qui je suis pour déclencher ce que je dois déclencher.»

«J’attends (…) pour déclencher ce que je dois déclencher»

Et le marabout d’ajouter dans un langage codé : « Des changements vont survenir, bientôt. On s’achemine vers une élection présidentielle et je voudrais que toi (Serigne Habib) et Cheikh Oumar Sy (fils de Seydi Djamil) soyez mes lieutenants. Vous allez mener la campagne. Et vous me rendrez compte.» A rappeler que l’année dernière, le guide religieux avait laissé entendre être à l’origine de la chute de nombre de Chefs d’Etat. Il avait cité́ le nom d’Abdou Diouf, de Wade, de Yahya Jammeh, de George Bush et de Marine Le Pen. Selon Serigne Moustapha Sy, qui avait tenu en haleine ses fidèles au Champ de courses, la nuit du Gamou, il détient les «armes mystiques» pour faire tomber Macky Sall et qu’il pourrait bien s’en servir si le besoin se fait sentir.

À voir aussi

Faux billet: Les larmes de Ngaaka et les 50 millions de l’Etat

Ngaaka Blindé, les larmes à la barre, Ngaaka blindé et son co prévenu Khadim Thiam …

« 30 mille urnes installés dans les bureaux de vote »

Aly Ngouille Ndiaye a visité hier  le hangar de l’Ecole nationale de police, pour le …