Accueil / POLITIQUE / Présidentielle : Wade va t-il vers la disgrâce ?

Présidentielle : Wade va t-il vers la disgrâce ?

C’est le lieu et le moment de le dire ! La sortie d’Abdoulaye Wade hier a déçu, plus d’un Sénégalais. Et l’on s’est vraiment interrogé sur les motifs de  l’acharnement de l’ancien président sur son successeur Macky Sall. Qui jusque là, s’est montré très poli envers le vieil avocat, se gardant avec élégance de répondre aux flèches lacérées qu’il décoche sur lui.

A bien entendre Abdoulaye Wade, on a envie de se demander, s’il ne pense pas que le fauteuil de président de la République , est taillé sur mesure pour lui, pour son fils, ou pour tout autre qu’il aura choisi. Faudrait il rappeler au pape du sopi, qu’il est une icone au Sénégal, et en Afrique pour, avoir consacré  26 ans de sa vie à la lutte, pour la démocratie. Ce combat là, a mérité et obtenu le soutien du peuple, dans toutes ses étapes. Ce peuple  sénégalais qui l’a en récompense de son engagement porté, au pinacle un certain 25 mars de l’an 2000, ne reconnait plus le combattant infatigable et lucide de la liberté et de la démocratie. Ce peuple se démarque de la ligne de combat adoptée aujourd’hui par Abdoulaye Wade, qui tire à tout-va sur son successeur mis là, où il est par la volonté populaire.

Car on ne comprendrait pas trop,au nom de quoi doit on empêcherait la tenue de l’élection Présidentielle le 24 février 2019, alors que les différents candidats sont en plein dans la campagne électorale. Ceux qui sont avec Abdoulaye Wade, si tant est qu’il l’aiment bien, devraient lui dire que les Sénégalais qui l’on toujours adulé et suivi dans tous ces bon combats, ne le suivront pas dans ce combat ci, puisqu’il n’est pas un bon combat. Le vieux Lion doit changer de fusil d’épaule pour ne pas sortir des bonnes grâces de ses concitoyens. Tant il est vrai que la cruche, à force d’aller à l’eau finit par  se casser !

Faudrait-il lui rappeler que son peuple l’a honoré comme il n’a l’a jamais fait avec personne…

À voir aussi

Ps:Tanor tend la main à Khalifa Sall

Le Bureau politique du Parti socialiste, élargi aux secrétaires généraux de coordination, aux élus nationaux …

Mairie de Diender: Des jeunes appellent à une alternance générationnelle

La Convergence pour la Paix et le Développement (CPD), mouvement politique créé par Serigne Abdoulaye …