Accueil / POLITIQUE / PRETEXTANT LA TENUE DU GAMOU ET L’APPEL DES RELIGIEUX Le M23 de Rufisque sursoit à sa marche

PRETEXTANT LA TENUE DU GAMOU ET L’APPEL DES RELIGIEUX Le M23 de Rufisque sursoit à sa marche

Annoncée en grande pompe, la manifestation délocalisée du M23 que Rufisque devait accueillir, n’a pu tenir. Ses organisateurs ont donné comme raisons de leur recul : la proximité avec le Gamou et l’appel des religieux au break pendant cette période de ferveur religieuse.
Finalement, la montagne aurait accouché d’une souris. Annoncée en grande pompe, avec des journées de préparation et d’harmonisation, la « grande marche »qui aurait dû servir de valeur- test pour les futures activités décentralisées du « Mouvement du 23 Juin » n’a pu se ternir. Et selon Diégo Ndoye, un des responsables de l’Afp locale, c’est « suite à de nombreux appels provenant de familles religieuses et des autorités administratives (comme le Gouverneur de la région de Dakar et du Préfet du département de Rufisque) », que finalement, décision a été prise par le M23 local de « surseoir et, non d’annuler, à la marche ». Et pourtant, selon des proches de l’organisation, une autorisation de marche dûment signée, était entre les mains des responsables du mouvement. C’est pourquoi certains ont vite fait de dire qu’il y « aurait d’autres raisons non dites par rapport à ce report car, jusqu’à la veille de la manifestation, certains, parmi les jeunes de « Y en a marre » travaillaient encore sur l’organisation de la marche ». Des suspicions et même des rumeurs de corruption et/ou de menaces commençaient à circuler dans la ville, tôt le matin, annonçant déjà un probable renvoi de la marche. Mais, Diégo Ndoye, l’un des signataires de la demande de marche, précisera : « un mauvais procès que l’on tient au comité d’organisation; il n’y a eu aucune tentative de corruption. Nous avons seulement voulu tenir compte du contexte du Maouloud et ne pas se mettre sur le dos des religieux ». Toutefois, M. Ndoye admettra que le Préfet les a suppliés de ne pas la tenir, en ce contexte trop chargé, s’engageant, lui-même à remettre une autre autorisation, dès la semaine prochaine, au M23. La date du Mercredi, en pleine campagne électorale, aurait été avancée, comme jour choisi pour accueillir cette manifestation. Cependant et, dans tous les cas, le M23 de Rufisque a raté un grand moment de mobilisation, avec le report de cette manifestation, au moment où, à Dakar, les activités prévues, ce même jour (prières aux morts et sit-in), se sont tenues. Cette reculade ou renvoi vient ainsi donner raison à tout ceux qui affirmaient que Rufisque n’est pas encore bien intégrée ni visible dans les activités du M23.

Djiby GUISSE


À voir aussi

Crise chez les Jalarbistes- La Ld accuse Mendoza et Cie d’usurpation de sigle et de symboles

Le camp de Nicolas Ndiaye met en garde les frondeurs de la Ld Debout contre …

George Weah finalement attendu à Dakar demain jeudi

Le Président de la République du Liberia, George Weah, sera finalement à Dakar ce jeudi …