SOCIETE

PRÉVENTION DU TERRORISME Macky renforce la sécurité aux frontières

  • Date: 11 février 2016

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a donné des instructions fermes aux services de sécurité et de défense d’accroitre la surveillance autour des poste-frontières.

Le spectre du terrorisme plane toujours sur le Sénégal, après les attaques terroristes meurtrières du Radisson Blu de Bamako et l’Hôtel Splendide de Ouagadougou.  En Conseil des ministres, le président Sall a instruit le Gouvernement à veiller à la présence des services de l’État et à la mise en place d’infrastructures sociales de base sur l’étendue du territoire national, en particulier dans les localités frontalières, en vue de satisfaire les besoins légitimes des populations. À signaler que le Sénégal partage  800 kilomètres de frontières avec la Mauritanie et le Mali. Quid du contrôle des frontières, le Sénégal mise également sur le renforcement de la coopération entre pays voisins, à travers des patrouilles conjointes et des échanges constants entre services de renseignement. Par ailleurs, abordant la consolidation du rôle et la place centrale de la diaspora dans le Sénégal émergent, le chef de l’État rappelle au Gouvernement « l’attention particulière » qu’il accorde à la forte implication des Sénégalais de l’extérieur dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE). Ainsi, il a indiqué au gouvernement « l’impératif de dérouler un programme spécial de mobilisation de toutes les compétences nationales, en formation ou en activité à l’étranger », en vue de renforcer et de valoriser le capital humain national.

Promotion des enseignements de Cheikh Anta Diop

Dès lors, le président de la République invite le Gouvernement à déployer des projets novateurs visant l’optimisation de l’impact socio-économique des transferts financiers des Sénégalais de l’extérieur, et à procéder à l’évaluation des dispositifs du Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE). Pour finir, le  président de la République a demandé au Gouvernement, en particulier aux Ministres chargés des Infrastructures, de l’Enseignement supérieur, de l’Éducation et de la Culture, de promouvoir auprès des jeunes et des étudiants notamment, les œuvres, enseignements et recherches du Professeur Cheikh Anta Diop, et  d’engager, dans les meilleurs délais, la réalisation d’un projet de valorisation du village de Thieytou, qui devra intégrer l’édification d’un centre de documentation et d’exposition sur sa vie et son legs», précise le communiqué du Conseil des ministres. Le président Sall estime que l’historien sénégalais, était un « savant d’exception », qui a fortement contribué au rayonnement scientifique, politique  et culturel du Sénégal, de l’Afrique et du monde noir.  Pour rappel, le  7 février dernier, l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, la communauté des savants africains et du monde se souvenaient du trentième anniversaire de la disparition du professeur sénégalais Cheikh Anta Diop. C’est précisément le 7 février 1986 que nous quittait ce grand historien et égyptologue.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15