Accueil / SANTE / Prise en charge des enfants déficients mentaux Ziguinchor réclame un ‘’Talibou Dabo’’

Prise en charge des enfants déficients mentaux Ziguinchor réclame un ‘’Talibou Dabo’’

Enquête- Ils sont très nombreux les enfants déficients mentaux de la région de Ziguinchor et ceux en situation de handicap qui ont pris part, samedi dernier, au lancement de l’association Action commune pour l’émergence économique et citoyenne du Sénégal (ACEEC). Portée sur les fonts baptismaux depuis un an maintenant, cette structure « d’action » et de « solidarité » se veut un cadre d’accompagnement et de prise en charge correcte des couches les plus vulnérables de la société, c’est-à-dire les enfants, les femmes ainsi que les personnes du 3ème âge.

« Pour les enfants, nous allons porter le combat avec les partenaires pour que  les  déficients mentaux et les autres qui vivent avec un handicap puissent bénéficier au moins d’un centre d’accueil. Ce n’est pas normal que sur toute l’étendue du pays, l’on ne parle que de Talibou Dabo. Nous réclamons un centre d’accueil pour ces enfants en Casamance », a déclaré la présidente de l’association. Selon Fatou Kiné Badji, enseignante de profession, ces enfants ne sont pas à l’aise dans les classes, les maisons et les quartiers.

Si l’on en croit Mme Badji, l’objectif visé à travers la mise sur pied de ce cadre est  de travailler à améliorer  sensiblement les conditions de vie de ces 3 groupes, à travers des actions concrètes sur le terrain mais également en menant le plaidoyer pour la cause exclusive de ces catégories de la population. Particulièrement les femmes qui vivent dans le monde rural et les personnes du 3ème âge qui, de l’avis de Madame Badji, méritent de se retrouver dans des cadres d’épanouissement.

À voir aussi

Un master en santé et survie de l’enfant- Pour une réduction de la mortalité maternelle et infantile

L’Institut de pédiatrie sociale de Guédiawaye, en partenariat avec le Centre africain d’excellence mère-enfant, a …

Cynthia Samuel Olonjuwon, directrice régionale pour l’Afrique de l’Oit : « 17,8% de travailleurs en Afrique bénéficient d’une protection sociale »

En Afrique, quelque 17,8% de travailleurs bénéficient d’une protection sociale. C’est loin de la moyenne …