Accueil / ACTUALITES / Prisonniers graciés par Jammeh : une « détente » dans les rapports Dakar-Banjul, selon Kaba

Prisonniers graciés par Jammeh : une « détente » dans les rapports Dakar-Banjul, selon Kaba

Le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba a estimé vendredi que la grâce accordée par le président Yaya Jammeh à 27 prisonniers sénégalais qui se trouvaient dans des centres de détention gambiens, constitue ‘’une détente’’ dans les relations diplomatiques entre les deux pays.

Le chef de l’Etat gambien a décidé de libérer 27 prisonniers sénégalais détenus dans les centres de détention gambiens dont Saliou Niang condamné à mort par Banjul. A la suite de cette décision le président Macky Sall a adressé jeudi ses ‘’sincères remerciements’’ à son homologue gambien.

’’C’est une décision qui est vue comme une détente dans les relations diplomatiques entre le Sénégal et la Gambie’’, a réagi le ministre de la Justice qui présidait une réunion de restitution à l’initiative du Conseil consultatif national des droits de l’homme.

’’Toutes les mesures de grâce allant dans le sens d’une libération des personnes qui ont connu à un moment de leur vie des actes répressibles vis-à-vis de la société est une bonne chose (…) tous les gouvernements le font’’, a-poursuivi M. Kaba.

Jugeant que le président Macky Sall promeut ’’une diplomatie de bon voisinage, de développement et d’ouverture économique’’, le ministre de la Justice a insisté sur la nécessité d’instaurer un ’’respect mutuel entre les pays voisins’’.

’’Avoir de bons rapports avec ses voisins est toujours quelque chose de bien. Les relations entre le Sénégal et la Gambie, comme avec les autres pays, sont des relations fondées sur le respect mutuel et la coopération avantageuse’’, a-t-il dit.

À voir aussi

APR  ZIGUINCHOR Un Benoit Sambou …sans bout !

Décidément, la responsabilité politique de Benoit Sambou est terriblement engagée dans la situation hilarante et …