Accueil / ACTUALITES / Procédure de divorce engagée par Youssou Ndour : Mamy Camara gagne la première manche

Procédure de divorce engagée par Youssou Ndour : Mamy Camara gagne la première manche

Il est maintenant clair qu’entre le patron du Super Etoile et sa première épouse, ce n’est plus le parfait amour. Aussi, après avoir demandé le divorce pour incompatibilié d’humeur, Youssou Ndour n’a pas encore eu gain de cause puisque le magistrat devant juger l’affaire a dû se déssaisir du dossier au profit d’un autre juge, la défense ayant décidé de le récuser à cause de ses liens de parenté avec l’avocat du lead-vocal dont il est un cousin.

Source : Walfadjri
L’affaire du couple Ndour n’a finalement pas connu son épilogue hier, jeudi. Ayant enclenché une procédure de divorce d’avec sa première épouse, Mamy Camara, le lead-vocal du Super Etoile aura été surpris en arrivant hier au tribunal départemental de Dakar, d’après une source digne de foi, d’apprendre que l’audience a été reportée. Et pour cause. Les avocats de l’épouse Ndour avaient décidé de récuser le juge en charge du dossier, en l’occurrence Sémou Mao, en invoquant ses liens de parenté avec l’avocat de Youssou Ndour qui se trouve être Me Ousmane Sèye. Mais alors même que la procédure de récusation venait d’être mise en branle par la défense, le juge qui se trouve être le président du tribunal départemental de Dakar s’est déssaisi du dossier au profit d’un autre magistrat du tribunal départemental, le juge Niokhor Diouf à qui il revient maintenant de vider cette affaire dont l’audience a été reportée à une date ultérieure.

Toujours est-il que du côté de la première épouse de Youssou Ndour, l’on demeure optimiste. Pour ce proche, le musicien ne va pas s’en sortir aussi facilement qu’il le croyait. A l’en croire, en saisissant le tribunal pour demander le divorce, ‘Youssou Ndour avait cru que le tour était joué et qu’au pire des cas, on lui aurait exigé une pension à verser à son ‘ex-épouse’ une fois la séparation avec elle décidée par le juge’. Et de source proche des avocats de Mamy Camara, l’on soutient qu’en usant de l’incompatibilité d’humeur pour justifier la demande de divorce, le chanteur a voulu contourner le Code de la famille qui interdit la répudiation. Or, aux jeux de notre interlocuteur, ‘l’incompatibilité d’humeur est une répudiation détournée’. En tous les cas, si la procédure de divorce devrait suivre son cours jusqu’au final, nous renseigne-t-on, le risque est grand de voir l’affaire durer des années. Car, selon notre source, une procédure de divorce est très longue et ce n’est pas une mince affaire. Cependant, l’on espère que l’auteur d’‘Alsaama Day’ reviendra à de meilleurs sentiments d’autant qu’il ne reprocherait rien à sa première épouse et ‘mère de ses quatre enfants avec qui il a vécu près de vingt ans et qu’il veut jeter ainsi comme on le ferait d’un kleenex parce que, simplement, il a pris une seconde femme’. Pour notre interlocuteur, ‘c’est trop injuste pour que Mamy laisse passer ça. Et elle ira jusqu’au bout’.

Sur les rumeurs expliquant la décision prise par Youssou Ndour de se séparer de sa première épouse par le fait que cette dernière n’aurait pas supporté le nouveau statut de polygame de son mari, un proche de Mamy Camara soutient qu’‘il n’en est rien. Elle n’a jamais exprimé une once d’opposition à la décision de son époux de convoler en secondes noces’.


À voir aussi

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …