Accueil / ACTUALITES / Les avocats de Khalifa Sall demandent et obtiennent le renvoi du procès au 23 janvier
Khalifa Sall en blanc à son arrivée dans la salle d'audience, mercredi 3 janvier 2018

Les avocats de Khalifa Sall demandent et obtiennent le renvoi du procès au 23 janvier

REWMI.COM- Cet article est régulièrement mis à jour– Le procès de Khalifa Sall et Cie est renvoyé à nouveau au 23 janvier prochain. Le président du tribunal a finalement accédé à la demande des avocats de la défense non sans prévenir que ce sera le dernier renvoi. Selon le juge toutes les dispositions doivent être prises pour la bonne tenue du procès. Rewmi.com vous replonge dans les temps forts de la journée de ce mercredi 3 janvier.

Le procès de Khalifa Sall, député, maire de Dakar et de ses coaccusés a démarré ce mercredi 3 janvier 2018 après un premier report survenu le 14 décembre dernier. Ils sont accusé d’ « association de malfaiteurs », « détournement de deniers publics et escroquerie portant sur les deniers publics », faux et usage de faux dans des documents administratifs », « blanchiment de capitaux » et complicité de faux et usage de faux en écriture de commerce ».

Khalifa Sall est arrivé dans la salle d’audience un peu avant 9 heures vêtu d’un « grand boubou » de couleur blanche », drapé de son écharpe de député qu’il va enlever quelques minutes après. Il a été accueilli  par ses supporteurs qui ont chanté à sa gloire en lui souhaitant « happy birthday » (il est né le 1er janvier). Pour empêcher des prises d’images, dans la salle, les gendarmes confisque des téléphones portables.

Les militants du maire de Dakar ont pris d’assaut très tôt le matin le tribunal de Dakar. Le juge Malick Lamotte préside l’audience. Magatte Diop devient assesseur. Le siège du parquet est occupé par le procureur de la République Serigne Bassirou Gueye. Il faut aussi noter la présence de Me Thomas Amico, avocat au barreau de Paris qui se constitue pour l’État du Sénégal. Du côté de la défense on note la présence de Me El Hadj Amadou Sall, Doudou Ndoye, tous deux anciens Gardes des Sceaux.

Tous les prévenus sont au rendez-vous, et ce sont les avocats de la défense qui ont pris la parole en premier pour demander le renvoi pour au moins deux mois. Pour eux, le dossier n’est pas en état d’être jugé. Pour étayer leurs propos, les robes noires indiquent que certains d’entre eux n’ont pas encore reçu l’avis. Ils ont également déclaré qu’il y’a une liste de témoins de plus de soixante personnes qu’ils veulent déposer. Il s’agit de certaines personnalités. Cependant, il va falloir une autorisation du Président de la République, afin que ces personnalités puissent déférer à la convocation du tribunal pour comparaître en tant que témoins. Il y’a aussi, selon toujours les avocats, d’autres personnes qui se sont manifestées pour apporter leurs témoignages. C’est au regard de tout cela que les robes noires ont demandé le renvoi pour régularisation et citation de ces témoins.

Il faut dire que les avocats de la partie civile, l’agent judiciaire de l’Etat et le parquet se sont opposés à cette demande formulée par les avocats de la défense. Ces différentes parties renseignent que tous les avocats qui se sont constitués dans cette affaire ont bien évidemment reçu l’avis. Sur ce, ils demandent au Président Malick Lamotte de retenir l’affaire. A noter que c’est le parquetier qui est en train de s’adresser au tribunal. Et c’est pour dire que tous les avis ont été transmis avec le soutien du bâtonnier. Naturellement, il s’oppose au renvoi du procès. Le juge a finalement, accédé à la demande des avocats de la défense. Les différentes parties se retrouveront le mardi 23 janvier prochain.

Par ailleurs, un important dispositif sécuritaire est mis en place par la police et la gendarmerie. Les entrées sont filtrées. Les militants et sympathisants de l’édile de Dakar se sont déplacés en masse pour venir apporter leur soutien aux mis en cause.

Cheikh Moussa Sarr

 

 

 

 

 

 

 

À voir aussi

ECHAUFFOUREES A L’UCAD Une grenade met le feu dans un pavillon

L’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a été hier le théâtre de violents affrontements. …

 GO: Bonne arrivée Rihanna (la patrie reconnaissante)

«Ndaw lou reuy» ! Les 1er et 2 février 2018, se tiendra à Dakar la Conférence …