SOCIETE

Procès Tahibou Ndiaye et famille- Les plaidoiries commencent aujourd’hui

  • Date: 29 juin 2015

 Les plaidoiries débutent ce lundi, dans l’affaire Tahibou Ndiaye et sa famille, poursuivis pour enrichissement illicite portant sur 3,9 milliards de nos francs. Les avocats de l’Etat vont ouvrir le bal, avant de laisser la place à ceux de la défense. Après les plaidoiries, le procureur spécial Cheikh Tidiane Mara et son substitut Antoine Diome prononceront le réquisitoire du parquet.

Le procès de Tahibou N’diaye va bientôt connaître son épilogue. Après l‘audition du dernier témoin, mardi dernier, le Président de la Crei Henri Grégoire Diop avait suspendu l’audience, jusqu’à ce lundi 29 juin, pour le début des plaidoiries. Il faut dire que les voix des avocats de l’Etat et de la défense doivent être entendues au cours de cette semaine. Et c’est aux avocats de l’Etat du Sénégal de se présenter en premiers à la barre. Ensuite, les  conseils de l’ancien directeur du Cadastre, Tahibou N’diaye, de son épouse et de ses deux filles adoptives vont suivre. A en croire l’accusation, Tahibou Ndiaye est soupçonné d’avoir profité de son statut de directeur du Cadastre pour s’enrichir illicitement, à hauteur de 3,9 milliards.

Des faits que le prévenu a toujours contestés devant la commission d’instruction et devant la barre de la Crei. Selon lui, il a eu ses biens grâce à ses revenus légaux et des dons. S’agissant de sa famille, l’ancien directeur du Cadastre a soutenu que ses deux filles adoptives et son épouse ont respecté toutes les procédures dans l’acquisition du droit au bail. Cependant c’est au procureur spécial Cheikh Tidiane Mara et à son substitut Antoine Diome de prononcer le réquisitoire du parquet. Le représentant du ministère public semble avoir donné un avant goût de son réquisitoire, lors des débats d’audience. Antoine Diome avait demandé aux prévenus : «Comment faites-vous pour avoir plusieurs baux, alors que des Sénégalais peinent à en avoir un seul ?»

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15