Sans titre

PRODUCTION DE GRAINES BIO ET DE SEMENCES À LOUGA Le Fonsis mobilise 5 milliards Cfa

 Le Sénégal va mettre sur pied une unité de production de graines Bio et des semences certifiées d’arachides destinées à l’exportation. Une unité de production qui sera implantée dans la Commune de Syer, région de Louga, et financée à hauteur de 5 milliards de nos francs par le Fonsis. 

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a procédé, hier, à  la cérémonie de la signature du protocole de réalisation du projet Biosoy destiné à la production de graines bio au Sénégal notamment à Syer dans la Commune de Louga. Le projet va permettre de réaliser une exploitation agro-industrielle de 1.000 hectares dans la Commune de Syer (région de Louga) pour un coût global de 5 milliards de F Cfa, et va générer plus de 200 emplois directs, a expliqué le Directeur générale du Fonsis, Amadou Hott. Cette unité de production qui va permettre au Sénégal d’exporter des semences certifiées à l’étranger, une exportation qui sera assurée par le groupe Avril, mais aussi de booster la production agricole avec une bonne qualité de semences qui va être fournie aux agriculteurs sénégalais, a-t-il poursuivi. Au-delà  des emplois qui vont être créés, à  travers ce projet, il y aura une ligne Moyenne Tension (MT) qui va être construite sur 20 kilomètres et des patentes qui vont être versées à  la Commune. Ce qui fera des retombées économiques et sociales en faveur de la commune mais aussi des retombées fiscales pour l’état du Sénégal, se réjouit-il.

À signaler que le projet Biosoy participera au relèvement des capacités des producteurs et à  la modernisation de l’agriculture, conditions préalables pour plus de productivité. Ainsi, ce projet contribue aux objectifs du PSE qui visent à  construire une agro-industrie productive, compétitive et inclusive procurant des revenus suffisants et durables aux agriculteurs. Mais aussi au renforcement des Communes pour en faire des territoires viables. « Ce projet est aussi important car il concerne un des secteurs clés du PSE à  savoir l’agriculture et l’agro-industrie, sur lesquels nous misons en raison de leurs importants potentiels d’une part, de création d’emplois et de revenus pour les populations et d’autre part, d’impulsion de la croissance », a estimé le Premier ministre, lors de cette cérémonie.

Khady Thiam Coly

Voir aussi

telechargement

CONSOMMATION DE VIANDE AU SÉNÉGAL- En hausse grâce à la volaille !

La consommation de viande au Sénégal a augmenté en 2015. Notamment grâce à la volaille, …