huile_vegetale

Production de l’huile d’arachide: 65 millions pour développer ce secteur

Le ministère de l’Agriculture en partenariat avec l’Agence nationale de conseil agricole et rural (Ancar) et les 90 groupements de producteurs des régions de Kaolack, Fatick, Kaffrine, Thiès et Diourbel, a initié et poursuivi , à Kaolack, un atelier de réflexions et partages en vue de la mise en place prochaine d’un réseau des producteurs de l’huile d’arachide, autrement appelée « Segaal » en langue nationale.
C’était pour mieux faciliter le travail de production aux petites et moyennes entreprises de fabrique d’huile et aussi à l’Ancar qui est le bras technique de ce projet et qui est en même temps le diffuseur de la technologie dont l’Institut de technologie alimentaire (ITA) a doté les acteurs afin qu’ils disposent de plus de finesse et sécurité dans leurs productions.
 Ainsi, dans l’atteinte de cet objectif, il a mis en place toute une stratégie de suivi et d’accompagnement des petites entreprises de production d’huile d’arachide afin de combattre ce mal et assurer plus de sécurité dans la consommation de l’huile oléagineuse. Pour ce même besoin, un total de 70 tables ou unités de production, d’un coût d’investissement de 65 Millions de Fr, est installé dans les cinq (5) régions déjà citées. Même si l’objectif visé par le ministère de l’Agriculture, l’Ancar et leurs différents partenaires est d’atteindre un capital de 500 tables pour les prochaines années, l’idée de développer ce genre de projet, en dehors du cadre spécifique, est aussi un moyen de répondre à la demande de l’emploi, de lutter contre la pauvreté et promouvoir surtout l’autonomisation des femmes en zone rurale.
Rewmi.com/FBF

Voir aussi

cooperation_senegal-japon

Réhabilitation du port de Dakar: Le Japon injecte 22 milliards

Le Japon vient de mettre à la disposition du Sénégal des financements d’environ 22 milliards …