ECONOMIE

PROFIL PAYS- PERFORMANCES ÉCONOMIQUES La Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique consacre le Sénégal

  • Date: 15 juin 2016

La Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA) a lancé, hier, à Dakar, trois publications phares sur le profil de pays du Sénégal, le rapport économique sur l’Afrique et la bonne gouvernance en  2016.

Le Sénégal est vraiment le bon élève des institutions internationales. Le pays n’a pas encore fini de savourer les appréciations positives de la dernière mission du Fonds monétaire international (Fmi) sur les performances du pays que tombe une publication sur le profil pays du Sénégal de la CEA qui vient encore encourager les autorités politiques, en particulier celles en charge de l’Économie et des Finances, qu’elles sont sur la bonne voie. En effet, le Profil pays du Sénégal  fait ressortir une certaine structure de la dynamique de son activité économique tout en reconnaissant à notre pays ses performances économiques qui paraissent exceptionnelles. Selon le rapport profil pays, après un rythme de croissance inférieur à 5% sur la période 2005-2014, le Sénégal est entré dans une dynamique de croissance plus favorable, depuis 2014, avec un taux de croissance attendu à plus de 6% entre 2015 et 2018. Des progrès réels ont été notés dans le développement du capital humain, avec une bonne dynamique dans la planification du développement économique à la faveur des innovations importantes introduites à travers le Plan Sénégal Émergent (PSE).

Le taux de croissance du Sénégal qui était resté inférieur à celui de la CEDEAO sur la période 2010-2014 est devenu supérieur à celui de l’Afrique en 2014 et 2015, note le rapport. La croissance économique, en 2014, globalement impulsée par les secteurs primaire et tertiaire. Il y a eu également une bonne tenue de l’agriculture vivrière, +10,0 % en 2013 et 6,3 % en 2014, conjugué au dynamisme des sous-secteurs des postes et télécom, services financiers et commerce et de l’administration publique.

Politique budgétaire et politique d’endettement

L’étude révèle, également, qu’en  2014, le déficit budgétaire, dons compris, a été évalué 5% du PIB, en amélioration de 0,4 points de pourcentage par rapport à 2013. Le ratio dette publique totale sur PIB qui était de 25% en 2008 est passé à 47% en 2013 et à 53,4% du PIB en 2014, soit plus du double en 6 ans, précise le Profil pays. Le  taux d’inflation est passé de -1,1% en 2014 contre un niveau de 0,7%, en 2013. La pauvreté, selon toujours le rapport, a connu une tendance baissière positive. Dans le rapport, la CEA fait cas du leadership et de la bonne gouvernance et la stabilité économique de notre pays.

En termes de recommandations, la  CEA  exhorte le Sénégal au renforcement de la planification économique du développement, à travers un solide leadership politique, des structures de pilotage cohérentes et coordonnées, et une mise en œuvre effective des programmes d’actions arrêtés. La CEA invite notre pays à amplifier  ses investissements dans des infrastructures économiques et sociales de qualité pour soutenir la croissance et bénéficier davantage de l’intégration régionale. Mais aussi de mette en œuvre des actions  pour un développement industriel, en vue d’inverser le processus de tertiairisation croissante de l’économie pour une croissance plus inclusive.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15