Accueil / SOCIETE / PROFITANT D’UNE DISPUTE ENTRE UN CHAUFFEUR ET LE PASSAGER D’UNE CALECHE Le pickpocket déleste celui-ci de son portefeuille

PROFITANT D’UNE DISPUTE ENTRE UN CHAUFFEUR ET LE PASSAGER D’UNE CALECHE Le pickpocket déleste celui-ci de son portefeuille

Le passager d’une calèche s’est vue délesté de son porte feuille portant la somme de près de 100 000F alors qu’il était descendu pour régler son compte à un conducteur de taxi impertinent. Il a eu le réflexe de retenir la main de l’auteur des faits. Mais le portefeuille est demeuré introuvable.

Source l’Observateur
Le nommé Abdoulaye Diop n’oubliera pas de si tôt cette journée. Alors qu’il revenait du centre ville, fatigué et chargé de bagages, il a du louer les services d’un conducteur de calèche pour rentrer chez lui au quartier Santhiaba. Arrivé à hauteur du feu rouge, un embouteillage monstre oblige le conducteur à ralentir sa course, avant de franchir la route nationale. Au même moment, un chauffeur de taxi « clando », trop pressé qui voulait les dépasser, heurte de plein fouet la calèche. Abdoulaye Diop, bien que légèrement blessé à la jambe ne bronche pas, laissant le soin au vieux conducteur de lui remonter les bretelles. Ce dernier lui criait déjà, irrité : « Tu ne peux pas faire attention ! Et puis tu pourrais t’excuser, non ! ». Pour toute réponse, il reçoit une injure. Le passager ne pouvant plus se retenir, intervient, mais reçoit la même insulte. Il descend alors résolument de sa monture et se dirige vers le chauffeur qui sortait également de son véhicule. Un attroupement se forme aussitôt. Les deux hommes en seraient sûrement venus aux mains si Abdoulaye Diop n’avait pas senti une main s’introduire dans la poche arrière de son pantalon. Oubliant sa colère, il se retourne aussitôt vers le voleur dont il a attrapé le poignet. Mais ce dernier réussi avec une adresse surprenante à filer le porte-monnaie à un de ses complices. Malheureusement pour lui Abdoulaye Diop s’en rendra compte. Mais le voleur qu’il tient toujours par la main, soutient mordicus qu’il n’a jamais tenté d’introduire sa main dans sa poche. Aidé du policier en faction, la victime conduit le jeune homme au poste de police. Là, le mis en cause du nom de Bouba Djigal continuera à nier les faits. Même s’il reconnaît qu’il était avec un ami du nom de El Hadj plus connu sous le nom de « Boy Djinné ». « Il m’accuse parce que je sens l’alcool », lancera-t-il pour tenter de prouver son innocence. Le plaignant à quant à lui, a déclaré avoir reconnu parmi les complices qui ont pris la fuite, le nommé Alsanne Diallo. Des délinquants bien connus, d’ailleurs des services de police. Bouba Djigal qui se dit marchand a déjà été arrêté et déféré à quatre reprises pour vol, usage de chanvre indien et coups et blessures volontaires.


À voir aussi

Signature de convention entre la Sonatel, la Mairie de Yoff et Proplast

Abdoulaye Diouf SARR a présidé hier, devant sa commune, la signature de la convention entre …

Hajj 2018- La Délégation générale au Pèlerinage à pied d’œuvre !

La Délégation générale au Pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam, s’est rendue hier à l’AIBD …