téléchargement (1)

PROGRAMME HUB & SPOKES Renforcer le développement des capacités commerciales des pays ACP

Dans le cadre du programme «Renforcer le développement des capacités commerciales des régions d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique » l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organise, depuis hier, à Dakar, une réunion de coordination du réseau global (Hub & Spokes II).

L’objectif de l’initiative Hub & Spokes est de contribuer au développement économique durable et à la réduction de la pauvreté dans les pays ACP par l’intégration régionale et une participation accrue au commerce international. Un des principaux objectifs est de renforcer la capacité des acteurs clés des secteurs public et privé dans les pays ACP – tels que les ministères, les entreprises, les institutions académiques et les organisations de la Société civile – à contribuer à l’élaboration, la négociation et la mise en œuvre des politiques et des accords commerciaux. C’est pourquoi, le ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, Alioune Sarr, a invité les pays membres de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) à une application stricte du programme « Hub and Spokes » pour tirer des profits face aux profondes mutations du paysage économique actuel. « Il faut faire en sorte qu’il ait une application stricte au niveau de nos États de ce programme qui apparaît comme un outil efficace pouvant nous permettre de mettre en place des stratégies susceptibles de tirer profit des profondes mutations du paysage économique mondial actuel », a-t-il souligné.

Selon lui, le programme « Hub and Spokes » a fini de convaincre les autorités non seulement « par sa pertinence mais également par le renforcement de capacités » qu’il offre aux pays ainsi qu’aux organisations d’intégration bénéficiaires. « Face aux enjeux et à l’impact des accords commerciaux sur les pays en voie de développement et la nécessité de cohérence entre les différents niveaux de négociation, il a paru nécessaire de recourir à des cas pratiques suffisants des experts dans le domaine de la formulation, de la négociation et de la mise en œuvre des politiques commerciales », a expliqué le ministre.

À l’en croire, « en 2020, 30% des échanges s’effectueront entre pays du Nord, 30% entre le Nord et Sud et 30% des échanges entre les pays du Sud ». Pour sa part, le responsable du programme « Hub and Spokes » de l’OIF, Chekhou Oussouman a souligné que son institution « envisage de mobiliser d’autres pays en vue d’une bonne mise en place des stratégies de ce programme ».

Ramatoulahi Bouchra KEBE (Stagiaire)

Voir aussi

la-production-agricole-de-2015-1

La production agricole de 2015 estimée à cinq millions de tonnes (Rapport)

La production agricole 2015 est estimée à environ cinq millions de tonnes, toutes spéculations confondues, …

Open