Accueil / Education / Programme Ifadem de l’Ifef : Lancement d’une deuxième phase de formation de 1 500 enseignants

Programme Ifadem de l’Ifef : Lancement d’une deuxième phase de formation de 1 500 enseignants

Le Soleil- Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a lancé, hier, la phase d’extension du programme Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (Ifadem) de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (Ifef). Une phase d’extension qui va concerner 1.500 instituteurs des académies de Fatick, Kaolack et Kaffrine.

Programme phare de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (Ifef) dont le siège est à Dakar, l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (Ifadem) va connaitre une deuxième phase d’extension. Ainsi, après la phase pilote qui concernait 500 enseignants dans les académies de Fatick et Kaolack, la phase d’extension de 1.500 enseignants, lancée, hier, par le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, va aussi toucher la région de Kaffrine.

La phase pilote, démarrée en 2016, a donné beaucoup de satisfaction à la tutelle. D’où cette extension avec un grand nombre d’enseignants à l’horizon 2021. L’ambition du ministère de l’Education nationale est d’étendre ce projet aux autres régions du Sénégal. « Ce projet nous a donné beaucoup de satisfactions et a même été présenté aux délégations et au président de la République lors de l’inauguration du siège de l’Ifef. Aujourd’hui, dans le cadre d’un partenariat que nous avons avec la coopération belge, le projet va être étendu à la région de Kaffrine », a expliqué Serigne Mbaye Thiam. Il a ajouté que, lors de son lancement à Fatick, il avait vu des enseignants très motivés et qui étaient fiers de subir cette formation.

« C’est parce que cette première phase a connu un succès que nous avons décidé de l’étendre. Nous avons eu la coopération belge qui nous accompagne pour l’extension du projet qui va couvrir 3 régions. L’ambition que nous avons, après cette phase d’extension, c’est de faire bénéficier cette formation aux enseignants des autres régions », a-t-il informé.

Lors de la première phase, c’était un projet de formation des enseignants qui était assis sur l’utilisation des Tic. Tous les enseignants formés le faisaient sur des tablettes avec des modules d’auto formation accessibles sur une plateforme à distance. L’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres est un programme qui participe aux efforts internationaux pour assurer une éducation de base équitable, inclusive et de qualité pour tous. L’Organisation internationale de la Francophonie et l’Agence universitaire de la Francophonie se sont fixées pour objectif, à travers Ifadem, d’améliorer les compétences des instituteurs en poste dans l’enseignement en français.

Oumar NDIAYE

À voir aussi

Bourses d’Israèl à la faculté des lettres Des étudiantes empochent chacune 300.000 CFA

L’ambassade d’Israël au Sénégal et la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université Cheikh …

Ebullition du système éducatif : le saems n’exclut pas une année blanche

Le Syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire (Saems) a déposé un préavis de …