Projet de criminalisation: les homosexuels divisent la société civile

La proposition de loi sur l’homosexualité au Sénégal est en train de diviser les acteurs de société civile, rapporte l’Observateur. Alors que le ministre de la justice déclare, qu’il n’y a d’homosexuels au Sénégal », le député de l’APR, Mbery Sylla décide d’aller en croisade contre l’homosexualité et compte déposer une proposition de loi, criminalisant cette pratique à l’assemblée nationale. »La lutte contre l’homosexualité est le combat de tous les parlementaires, Il faut que les gens sachent que les sénégalais ne sont pas prêts à accepter l’homosexualité. L’article 239 du code pénal interdit clairement tout acte contre nature « , a confié le député à nos confrères. Sa décision ne semble pas cependant être partagée par les acteurs de la société civile. Qui, émettent des réserves sur la question et refusent de s’y prononcer. Pour sa part, le directeur d’Amnesty International Sénégal, Seydi Gassama est convaincu que l’Etat fait aujourd’hui l’objet de pressions énormes au niveau de la communauté internationale pour adoucir la loi sur l’homosexualité.

Rewmi.com/ FBF

Voir aussi

MORT DE L’ELEVE SAPEUR CHERIF NDAO  Les suspects jugés le 27 janvier prochain

 Les mis en cause dans l’affaire Chérif Ndao, un élève sapeur-pompier décédé lors de sa …