SOCIETE

Projet de criminalisation: les homosexuels divisent la société civile

  • Date: 2 février 2016

La proposition de loi sur l’homosexualité au Sénégal est en train de diviser les acteurs de société civile, rapporte l’Observateur. Alors que le ministre de la justice déclare, qu’il n’y a d’homosexuels au Sénégal », le député de l’APR, Mbery Sylla décide d’aller en croisade contre l’homosexualité et compte déposer une proposition de loi, criminalisant cette pratique à l’assemblée nationale. »La lutte contre l’homosexualité est le combat de tous les parlementaires, Il faut que les gens sachent que les sénégalais ne sont pas prêts à accepter l’homosexualité. L’article 239 du code pénal interdit clairement tout acte contre nature « , a confié le député à nos confrères. Sa décision ne semble pas cependant être partagée par les acteurs de la société civile. Qui, émettent des réserves sur la question et refusent de s’y prononcer. Pour sa part, le directeur d’Amnesty International Sénégal, Seydi Gassama est convaincu que l’Etat fait aujourd’hui l’objet de pressions énormes au niveau de la communauté internationale pour adoucir la loi sur l’homosexualité.

Rewmi.com/ FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15