Accueil / ACTUALITES / Projet minier de plus 1100 milliards : L’Etat décroche le jackpot avec Mittal

Projet minier de plus 1100 milliards : L’Etat décroche le jackpot avec Mittal

Projet minier de plus 1100 milliards : L’Etat décroche le jackpot avec Mittal
Arcelor Mittal est chargé de réaliser le projet d’exploitation de la Mine de fer de la Falémée. Le plus gros projet jamais réalisé dans la sous-région ouest-africaine.

Source : Walfadjri
D’un coût de 2,240 milliards de dollars, plus de 1 100 milliards de francs Cfa, le projet d’investissement du géant de la sidérurgie, dont l’accord a été signé le 25 février 2007, comprend le développement de la mine de fer de la Falémé, la construction du port minéralier de Bargny, la réalisation d’un chemin de fer d’environ 750 km allant de Falémé à Bargny-Sendou, et la mise en place d’une unité sidérurgique.

‘Après 25 années d’incertitudes, d’espoirs et conscient des vastes potentialités économiques du secteur minier qui peut constituer un atout considérable pour l’émergence d’un pays, mais surtout de par la volonté du président Wade, le Sénégal s’est engagé, depuis 2000, à la recherche de partenaire technique et financier acceptant de s’investir dans la réalisation du projet d’exploitation des minerais de fer de la Falémée sous une forme intégrée avec quatre composantes qui vont de l’amont vers l’aval, par la mine, le chemin de fer, le port minéralier et l’unité sidérurgique’, a souligné, hier, le ministre des Mines et de l’Industrie qui procédait au lancement officiel des activités de Mittal.

Ce qui semble être un jackpot pour Me Madické Niang qui s’est réjoui du fait que c’est le plus grand projet jamais réalisé. ‘L’accord avec Arcelor Mittal confirme son engagement à réaliser ces projets pour un financement global de plus de 1 100 milliards francs Cfa. Ce qui représente le plus gros investissement jamais réalisé dans la sous-région ouest-africaine dans le secteur minier’. Il a relevé qu’’à la faveur la hausse spectaculaire du cours du minerai de fer qui est passé, en 2004, de 28 à 65 dollars la tonne, l’Etat du Sénégal a pu trouver en Arcelor Mittal Steel, numéro un mondial de la sidérurgie, un partenaire capable de réunir les conditions mutuellement avantageuses d’une exploitation durable des minerais de fer de la Falémée’. Me Madické Niang a rappelé les différentes péripéties qui ont jalonné ce partenariat public-privé.

L’exploitation de la mine est prévue en 2011, avec une capacité annuelle de 15 à 25 millions de tonnes.

La concession de la Falémée avait provoqué une action en justice de la part du sud-africain Kumba (filiale d’Anglo-American), premier à avoir effectué des études sur le terrain. ‘La page Kuma Ressources est définitivement tournée. A la suite d’une action en justice intentée par Kumba, le juge a invité Kumba a quitté les lieux (Kédougou) et à rendre toutes les données à sa disposition’, a renseigné le ministre. Selon Me Madické Niang, tout est transparent dans ce dossier. ‘L’Etat ne recherche que ses intérêts. Et il se trouve qu’avec Mittal, c’est un projet intégré bénéfique pour tout le monde que nous allons réaliser ensemble’.

Dans le partenariat avec le géant indien, les privés sénégalais détiendront 10 % du capital. Et l’Etat sénégalais pourra engranger des revenus moyens de 75 milliards de francs. Des revenus tirés des redevances et des 10 % de la production. La capacité du gîte est estimée à 750 millions de tonnes de fer. ‘Le Sénégal est très bien placé pour ce projet. Non seulement à cause de sa situation géographique et de ses ressources, mais aussi grâce à ses hommes et ses femmes, grâce à ses institutions solides et dynamiques, grâce à son développement continu et grâce à son rôle de leadership en Afrique de l’Ouest et au-delà’, a déclaré, pour sa part, Roland Verstappen, vice-président d’Arcelor Mittal.


À voir aussi

Fin du procès Khalifa Sall: les parties saluent une procédure équilibrée

Rfi.frAprès cinq semaines d’audiences, le procès de Khalifa Sall s’est terminé ce vendredi 23 février …

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …