Accueil / SOCIETE / Prolongement de la Vdn Les populations invitées à libérer l’espace

Prolongement de la Vdn Les populations invitées à libérer l’espace

Le préfet de Dakar et des membres de la société Ageroute ont effectué, hier, une visite du site devant abriter le projet de construction de la Voie de dégagement nord (Vdn), section 3. L’objectif était d’informer les populations du démarrage des travaux, au début du mois de juin, et les inviter à libérer les lieux. Ce tronçon va du Golf-Club à Tivaouane Peulh, en passant par Guédiawaye.

L’Etat du Sénégal a initié le projet de construction du prolongement de la Voie de dégagement nord (Vdn). Ainsi, Alioune Badara Diop, préfet de Dakar, et quelques éléments de l’Ageroute, entre autres structures, ont effectué, hier, une visite du site devant abriter ce projet. S’exprimant par la même occasion, le préfet de Dakar est revenu sur l’importance de cette route. «Cette voie permettra de désengorger les bouchons en terme de circulation, faciliter la mobilité urbaine et améliorer le cadre de vie», a-t-il soutenu. Lors de cette visite, des occupations ont été notées sur l’emprise de la voie. Il s’agit de maisons à Cambérène et des garages de mécanique, menuiserie, gargotes, entre autres types d’activité, du rond point de Nord-Foire aux cimetières de Yoff. «Nous avons pris le soin au préalable de venir rencontrer les occupants de la voie pour leur faire part du démarrage imminent des travaux et surtout les sensibiliser afin qu’ils puissent eux-mêmes libérer la voie», a dit Alioune Badara Diop. Le préfet de Dakar a également informé qu’il sera tenu, à la suite de cette visite, une réunion d’évaluation où des sommations seront dressées et remises aux occupants avec un délai précis à partir duquel le site devra être libéré.

Indemnisations aux réguliers

Chargée du cadre juridique à l’Ageroute, Fatou Diallo Thiam a rassuré les occupants réguliers. «Des évaluations ont été faites et des indemnisations sont prévues pour les personnes régulières, touchées par ce désencombrement», a-t-elle martelé. Revenant sur le projet, Ibrahima Sall, coordonnateur du projet à Ageroute, dira que des travaux spécifiques doivent être menés dans cette zone. Il faut dire qu’à Cambérène, cette route ne va pas empêcher aux fidèles de la confrérie Layéne de se rendre à leur mosquée. Car, nous informe M. Sall, des mesures ont été prises en ce sens. «Nous sommes actuellement sur la passation des marchés qui doit prendre fin, au plus tard, fin mai. C’est pourquoi, nous avons arrêté le démarrage des travaux au début du mois de juin», a-t-il encore dit. Cheikh Tidiane Thiam, président des mécaniciens, dira être d’accord avec la mesure annoncée par le préfet. Toutefois, il n’a pas manqué de solliciter la complaisance des autorités à qui il a lancé un appel pour leur recasement. Les maires de Cambérène, Parcelles Assainies, entre autres notabilités, ont pris part à cette visite.

Cheikh Moussa SARR

 

À voir aussi

Insécurité alimentaire dans le monde- Sur les 815 millions d’affamés,243 millions vivent en Afrique

Après une régression constante durant plus d’une décennie, la faim dans le monde progresse de …

Ousmane Amadou Ndiaye, Sg du PACT «Un grand édifice ou artère doit porter le nom de Djibo Ka »

Secrétaire général national du Parti africain pour la Citoyenneté et le Travail (PACT), également membre …