PROLONGEMENT DE LA VDN : Les propriétaires des parkings priés de dégager de la voie

En perspective des travaux liés au prolongement de la Vdn, la Dscoss a envoyé plusieurs sommations aux occupants des parkings automobiles logés sur la Vdn, pour déguerpir dans les plus brefs délais. 

Sur les visages, les sentiments de tristesse et de désolation sont lisibles. En conférence de presse hier, les occupants des parkings sis sur la Vdn, près de l’Immeuble Mariama, ne savent plus à quel saint se vouer. La Dscoss vient de leur envoyer plusieurs sommations pour leur demander de vider les lieux. A les en croire, la Dscoss qui dépend de la Primature, explique cela par des travaux que l’Ageroute devrait faire sur cette partie de la VDN, allant de l’immeuble Mariama aux cimetières Saint Lazare de Béthanie. Mais selon Moussa Ba, porte-parole du Collectif des occupants des parkings de la Vdn, l’Ageroute a dégagé en touche et dit n’être impliqué ni de près ni de loin. Aucune explication ne filtre au niveau du Ministère du Renouveau Urbain et du Cadre de vie, mis à part les travaux qui doivent se faire sur la Vdn, de l’Immeuble Mariama au cimetière catholique Saint-Lazare. Ces occupants qui ont des autorisations de la part de la Mairie de Mermoz Sacré-Cœur, sollicitent l’intervention du président Macky Sall, d’autant qu’ils utilisent une main d’œuvre conséquente et ne veulent pas être les sacrifiés de la guerre entre Barthélemy Dias et le ministre Diène Farba Sarr. ‘’Nous ne faisons pas de la politique et nous ne sommes affiliés à aucun parti politique. Nous sommes des Sénégalais qui sont revenus dans leur pays d’origine pour y investir après plusieurs années passés en Europe’’, clame Moussa Ba. Et pourtant, c’est avec des autorisations en bonne et due forme que ces promoteurs privés (nombre important avec des employés) ont été amenés à occuper les lieux, en se rapprochant de la mairie de Mermoz Sacré-Cœur qui leur a délivré des papiers et fixé des impôts et taxes qui sont directement reversés dans les caisses de l’Etat. Quoi qu’il en soit, ces privés qui ont donné l’alerte, sont très amers.

Rahmatoulahi Bouchra KEBE

Voir aussi

MODERNISATION DU MARCHÉ SANDIKA Des commerçants craignent un problème d’espace

  Des commerçants du marché ‘’Sandika de Pikine’’ ont salué, mardi, le projet de modernisation …

3 comments

  1. Les parkings sont des lieux de dépôt, il ne faut pas brandir la question de l’emploi. Il faut communiquer le nombre d’employés. Dakar ne peut pas être un souk continuel.
    Les maires n’ont d’imagination, ils ne savent que délivrer des autorisations pour ensuite encaisser des taxes.

  2. nombre important …. donnez le chiffre et le nombre d emploi avec les contrat et les taxes payer cela sera plus credible

    • Les parkings sont des lieux de dépôt, il ne faut pas brandir la question de l’emploi. Il faut communiquer le nombre d’employés. Dakar ne peut pas être un souk continuel.
      Les maires n’ont d’imagination, ils ne savent que délivrer des autorisations pour ensuite encaisser des taxes.