Accueil / POLITIQUE / Proposition de débat avec Macky Sall- Un coup médiatique et politique d’Idy

Proposition de débat avec Macky Sall- Un coup médiatique et politique d’Idy

REWMI.COM- En plus de faire des tournées à l’intérieur du pays, le patron de Rewmi multiplie les déclarations sur la gestion de Macky.

Bien normal pour un homme politique surtout de l’opposition dans un contexte préélectoral pour une présidentielle aussi importante.

Idrissa Seck qui tend la main à Macky pour un débat sait qu’il n’y en aura pas. Il ne se fait aucune illusion là-dessus. Alors, pourquoi a-t-il tenté le coup ?

Cette question est d’autant plus importante que nombre de Sénégalais se la posent encore et les observateurs n’hésitent pas à ouvrir le débat en interrogeant surtout des analystes.

Alors, c’est le premier succès d’Idy. Il a voulu frapper fort dans une opération médiatique qui ne manque pas d’originalité. En proposant la tenue d’un débat, il veut montrer à l’opinion qu’il est à ses côtés, qu’il comprend leurs préoccupations. Mais il veut surtout laisser l’impression qu’il maitrise mieux les dossiers, surtout d‘ordre économique, que les tenants du pouvoir et que ses solutions seront les meilleures. Et ce n’est pas tout.

En prenant l’initiative d’un tel débat, il s’érige en chef de l’opposition, le seul vrai interlocuteur avec qui Macky devra découdre. C’est la motivation politique de sa démarche. Idy revendique sa place de chef de fil de l’opposition en l’absence du candidat du Pds.

Sa démarche s’inscrit alors dans la dynamique d’une nouvelle forme d’opposition à Macky. Il faut le mettre en mal avec les électeurs en le poussant dans ses derniers retranchements, en donnant l’impression qu’il cache quelque chose.

Le calcul fait, c’est que si par extraordinaire Macky acceptait, ce serait très maladroit de sa part, lui qui a un bilan à défendre et s’il refusait, il donnerait l’impression d’avoir la trouille aux yeux de certains électeurs. Donc, dans tous les cas, cet appel est bénéfique pour le patron de Rewmi.

Mais, cela ne va pas suffire. Macky a posé beaucoup de jalons, surtout aux côtés de la classe politique, des mouvements citoyens et religieux. Il reste encore solide.

Le déstabiliser suppose, au-delà de la communication et des descentes sur le terrain, que l’opposition soit vraiment solidaire, unie. Si elle n’arrive pas à une candidature unique, au moins qu’elle ait un adversaire unique. Car, dans l’histoire récente du Sénégal, on a vu des chefs de partis transhumer à la dernière minute pour rejoindre le camp du pouvoir et fragiliser l’opposition.

Mieux, le parti le plus populaire de cette opposition, le Pds a son candidat hors du pays, même s’il lance des messages qu’il est dangereux d’assimiler à des instructions ou directives. On ne peut pas gérer un parti par procuration. Et pourtant Dieu sait ô combien la position du Pds sera déterminante dans les échéances électorales à venir.

En dehors de cette équation, il est important pour l’ancien Premier ministre de travailler davantage son image, la perception que les électeurs ont de lui est importante.

Et, à ce propos, il doit analyser les motivations de ceux qui lui tournent le dos et qui commencent à être nombreux. Il doit en faire de même avec ceux qui lui vouent un culte sans commune mesure. S’il arrive à comprendre les motivations des uns et des autres, il aura des réponses sur la conduite à tenir.

Il s’y ajoute le fait qu’Idy doit être en permanence imaginatif dans sa communication et tenter de tenir en haleine l’opinion. S’il se fait oublier, il se fait devancer. Il a commencé, il ne doit plus s’arrêter jusqu’à l’échéance finale. Reste maintenant à savoir s’il en a la ténacité.

Si un jour Macky devra être vaincu, ce sera par un homme ou une femme d’une rare dextérité qui saura analyser ses faiblesses pour créer la brèche nécessaire à son terrassement.

Mais ce sera également quelqu’un qui aura bien compris la sociologie politique du Sénégal au point de faire rêver.

A défaut, il faudra compter encore avec Macky jusqu’en 2024.

Assane Samb/Rewmi quotidien

À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …