ACTUALITE

PROTECTION DES ENFANTS : Maïmouna Baldé sauve une fillette de trois ans

  • Date: 26 juin 2015

La protection des enfants a toujours été un combat de plusieurs acteurs. C’est ce qui explique La mise en place de structures d’accueil, d’insertion et d’accompagnement des enfants victimes de violence, comme le centre Guindy de Castor. Une fillette de trois ans, victime de châtiments corporels de  la part de sa tante, a été récupérée par la directrice dudit centre qui va la prendre en charge.
Penda Sidibé, la méchante tante est d’ailleurs en détention, en attendant les résultats de l’enquête de la police. Les traces de maltraitance sont visibles sur le corps de la fillette, actuellement au centre Guindy, après avoir été récupérée par la directrice de cette structure qui accueille des enfants victimes de violences. Selon les témoignages des proches, Penda Sibibé avait l’habitude de battre la gamine qu’elle a adoptée. Elle l’enfermait dans une chambre pour éviter que ses cris de détresses n’alertent passants et voisins qui ont fini par être attirés par les gémissements de la gamine. Beaucoup d’enfants orphelins ou dont les parents sont séparés vivent ces travers de la maltraitance dans lesquels les engloutissent leurs familles d’accueil, dans plusieurs parties enclavées de Dakar et de sa banlieue. C’est un appel anonyme qui a informé une structure d’assistance française, laquelle a filé l’info aux responsables du centre Guindy qui ont dépêché une équipe d’assistance sociale sur les lieux où la dame Penda Sidibé a été surprise, en train de battre la fillette qui se tordait de douleurs. Traumatisée, la fillette a été conduite à l’hôpital par Mme Maïmouna Baldé, pour des soins, avant qu’elle ne soit prise en charge au niveau du centre. «Le mari de Penda n’a pas été trouvé dans la maison où les faits ont eu lieu, à Bène Tally. La dame dit être la tante de la gamine», nous dit-on. Le centre piloté par des bonnes volontés, accueille des enfants de la rue, lutte contre la mendicité, assiste les enfants victimes de châtiments corporels.

Sada MBODJ

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15