ACTUALITE

PROTOCOLE DE REBEUSS Macky veut réussir là où Wade avait échoué

  • Date: 11 juillet 2016

Et paf… ! Me Ousmane Sèye se jette à l’eau. Il donne un chiffre sur le protocole de Rebeuss, 21 milliards F Cfa d’engagement de la part d’Idrissa Seck. Il livre aussi des noms, ceux d’auxiliaires de justice comme le notaire Papa Sambaré Diop et l’avocat Me Sidi Kaba devenu ministre de la Justice.

Enfin, du concret, serait-on tenté de dire. Mais personne n’est dupe. Pourquoi maintenant ? Mieux, quelles sont les raisons pour lesquelles Idy, chef du gouvernement d’alors a procédé a un dépassement budgétaire sur les chantiers de Thiès de plus de vingt millions. Qui plus est, n’étant pas ordonnateur des dépenses, comment a-t-il pu obtenir du trésor public de tels décaissements sans la complicité du ministre des Finances Abdoulaye Diop ? Une kyrielle de questions et bien d’autres sur lesquelles il serait intéressant de répondre. Mais pour le moment, posons-nous une question simple : Comment se fait-il que des sommes aussi importantes n’aient jamais été recouvertes selon les aveux même de l’avocat ? En réalité, le président Wade n’a jamais dit aux Sénégalais ce qui l’opposait vraiment à son ancien bras droit qui a occupé de nombreuses fonctions à ses côtés. Il est possible qu’il y ait un problème d’argent, mais rien, dans la manière dont cette affaire a été traitée ne laisse augurer d’une quelconque malversation financière qui aurait permis au maitre des poursuites, de retenir Idy en prison. Ce dernier, sûr de lui, a promis, que jusqu’à la fin du système solaire, il en sera ainsi. Et il en est pour le moment, ainsi.

Au demeurant, nous savons tous que si Wade avait une quelconque possibilité de neutraliser son ancien bras droit devenu gênant, il ne se serait pas privé de l’utiliser d’abord par la voie judiciaire mais aussi politique. Si Wade n’a pas pu le faire, Macky est sur la voie. Le leader de l’Alliance pour la République (Apr) entend neutraliser Idy en utilisant, entre autres, le fameux protocole de Rebeuss. Et la sortie de Me Sèye entre dans cette dynamique. L’homme est un avocat compètent mais aussi un homme politique avisé qui sait qu’il faut mériter la confiance du président de la République qu’il vient de rallier tout récemment. Alors, il joue gros, prend des risques et fait prendre des risques à des personnalités. Le fait de dire aux journalistes de demander à un Notaire de trahir le secret professionnel peut faire sourire. Mais que voulez-vous, nous sommes en politique.

Malheureusement, il a aussi cité le nom du défenseur de l’ancien Premier ministre d’alors, lié par le secret professionnel envers son client et qui est par ailleurs actuel ministre de la Justice, proche de Macky Sall. Quelle situation délicate pour Me Kaba que Me Sèye vient d’exploiter à des fins politiques. Lui-même était aussi astreint à une certaine réserve d’ordre professionnel notamment sur les actes de défense qu’il pose mais aussi ceux de consultance ou de médiation. Mais de tout cela, Me Sèye en a cure, nous sommes en politique et la fin justifie les moyens. Pis, en donnant le nom du Notaire, il l’expose et met sa sécurité en danger. Pourtant, Me Sèye sait que les actes notariés des clients sont strictement confidentiels et ne sauraient nullement être publiés par voie de presse sauf ceux qui doivent l’être. Alors, si Macky et ses proches sont aussi sûrs de l’existence du Protocole et par ricochet de la culpabilité de Idy, ils n’ont qu’à enclencher les poursuites qui s’imposent en la matière étant entendu qu’il s’agit bel et bien d’argent public.

En faisant la révélation sur le montant financier objet du protocole et le fait que le recouvrement n’ait pas eu lieu, Me Sèye ne fait que nous conforter dans notre conviction qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un carnaval d’incohérences. Si Macky ne peut pas engager des poursuites judiciaires, l’exploitation politique qu’il fera de ce fameux protocole risque de ne pas suffire pour masquer les effets d’un autre qui vient de se passer sous nos yeux.

Assane Samb

1 Comments

  1. Éventé ce fameux protocole ferait exploser la République : Wade, Idy, Macky……savent que la publication serait la preuve qu’ils se tiennent tous par la barbichette.

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15