ECONOMIE

PSE : 2 690,124 milliards de conventions signés depuis 2014

  • Date: 11 décembre 2015

Le Sénégal a signé, depuis la tenue du Groupe consultatif de Paris (2014), 108 conventions de financement avec les partenaires techniques et financiers pour un montant total de 2 690,124 milliards de F CFA, dépassant de 145% le gap de financement de 1 853 milliards de FCFA qui était recherché à l’occasion de cette réunion, selon le ministre de l’Economie et des Finances. Parlant du Programme Sénégal émergent (PSE), jeudi lors de la 5e Conférence annuelle des ambassadeurs, Amadou Ba a indiqué qu’un Plan d’actions prioritaires (PAP) met en cohérence, les axes stratégiques, les objectifs, les lignes d’actions et projets et programme sur une première phase quinquennale de cinq (5) ans 2014-2018.  Selon lui, les besoins de financement du PAP du PSE ont été évalués à 9 685,6 milliards de F CFA, dont 5 737,6 milliards de F CFA de financement acquis. Le ministre a noté qu’il restait donc à trouver 3 948 milliards de FCFA pour lesquels 1 853 milliards de F CFA devaient provenir d’un appui financier des partenaires techniques et financiers, 1 111 milliards de F CFA du concours du secteur privé dans les projets de partenariat public-privé et 984 milliards de FCFA de l’Etat. Aujourd’hui, vingt-deux (22) mois après la tenue de cette réunion, le Sénégal a signé cent-huit (108) conventions de financement avec les partenaires techniques et financiers pour un montant total de 2 690,124 milliards de FCFA, dépassant de 145% le gap de financement de 1 853 milliards de FCFA qui était recherché à l’occasion du groupe consultatif,a t-il assuré. Amadou Ba a également relevé que, depuis l’accession à la magistrature suprême de Macky Sall, les conventions de financement conclues avec les PTF ont porté sur un montant de 3 825,124 milliards de FCFA. A cela s’ajoute l’accord de financement d’un montant de 30 milliards de FCFA qu’il a signé jeudi avec la Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour la réalisation du Projet d’appui au transport et à la mobilité urbaine (PATMUR), dans sa phase II. Cela signifie qu’en trois (03) ans et huit (08) mois, le montant des conventions de financement conclues dépasse de 56,124 milliards la somme globale de 3799 milliards d’accords de financement conclus en douze (12) ans par l’ancien régime, a dit M. Ba dont le discours a été transmis à l’APS. Il a assuré que l’exécution des projets et programmes inscrits dans le PAP du PSE est en cours sur le terrain et couvre l’ensemble du territoire national. Amadou Ba a signalé qu’à côté de ces financements publics, le Sénégal n’éprouve aucune difficulté à boucler ses opérations financières sur le marché financier en ce qu’il a atteint désormais une stabilisation élevée qui lui permet de se financer plus facilement sur le marché.
C’est ainsi qu’il a été noté un fort engouement de l’emprunt SUKKUK de 100 milliards de FCFA, les premières obligations islamiques émises par un Etat de l’UEMOA ainsi que le succès de l’euro bond de 500 millions de dollars US émis à un taux de 6,25% en 2014 contre 8,75% pour le précédent euro bond de 2011 a-t-il ajouté.

Avec Aps

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15